Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 


Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

L'Etat du Bihar, région d'origine du bouddhisme et du jaïnisme, peuplé de 125 millions d'habitant.e.s, a commencé à voter lors du plus vaste scrutin au monde organisé depuis le début de la pandémie.

Dans cet état dense, pauvre et marqué par des conflits de caste fort, les communistes peuvent parvenir à reprendre pied dans le nord de l'Inde. L'enjeu de ce scrutin repose sur la capacité de l'opposition à affaiblir le BJP et à reprendre des couleurs.

Article et traduction Nico Maury


Le drapeau rouge se lèvera t-il de nouveau sur le Bihar ?
Environ 70 millions de personnes sont appelées à voter dans cet Etat, un des plus pauvres du pays, qui est dirigé depuis plus de dix ans par une coalition dirigée par le Jantata Dal (United) et le parti nationaliste hindou du Premier ministre indien Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP). Toute la campagne de la coalition a été menée autour des promesses de développement et autour de la personnalité du Premier ministre indien.

L'emploi, le coût de la vie ont constitué des thèmes majeurs du scrutin. L'actuelle majorité est accusée de n'avoir pas fait assez contre la pauvreté et la pandémie de coronavirus n'a pas amélioré la situation pour des centaines de milliers de travailleurs-travailleuses saisonniers.

Le Chief minister du Bihar, Nitish Kumar (JDU), aura donc fort à faire pour se maintenir au pouvoir. Malgré tout c'est une puissante machine électorale qui est mise en place pour permettre de regagner le terrain perdu.

29 communistes engagés dans le scrutin

Face à lui se trouve la Mahagathbandhan (Grande alliance) qui rassemble le Rashtriya Janata Dal, l'Indian Congress, le Parti Communiste d'Inde, Parti Communiste d'Inde (Marxiste) et le Parti Communiste d'Inde (Marxiste Léniniste) Libération.

Les communistes seront engagés dans 29 circonscriptions du Bihar et espèrent que le drapeau rouge flottera de nouveau dans l'Etat. Le CPI(ML)L sera engagé dans 19 circonscriptions, le CPI dans 6 circonscriptions et le CPI(M) dans 4 circonscriptions.

Les partis communistes au Bihar ont historiquement occupés une grande présence dans l'État, aujourd'hui le CPI(ML)L conserve une partie de son ancienne base et est le plus grand parti communiste dans l'état (il dispose de 3 sièges à l'Assemblée législative du Bihar). Le Parti Communiste d'Inde connait aussi d'un renouveau politique incarné par un jeune dirigeant, Kanhaiya Kumar.

La chute de la gauche dans le Bihar commence au début des années 1990 et avec le rapport de la Commission Mandal qui éloigne les dalits (intouchables) du CPI dont ils formaient la base sociale et électorale. Le programme agressif du BJP avec l'Hindutva (idéologie du nationalisme hindoue) a attiré les castes supérieures, qui formait autrefois les cadres du CPI au Bihar, vers les nationalistes.

Le CPI avait des dirigeants puissants à l'Assemblée du Bihar et à la Lok Sabha (chambre basse du Parlement indien). Mais, dans les années 90, le Parti communiste n'a pas réussi à renouveler ses cadres.

Malgré cela, les Partis communistes rayonnent encore sur les districts de Jehanabad, Barauni-Begusarai, Mithila, Siwan et Champaran. De plus, il y a un bon renouvellement des cadres politiques communistes dans l'état et le parti qui mène la Mahagathbandhan (Grande alliance), le Rashtriya Janata Dal, dispose d'une bonne base populaire. "Le RJD a une bonne base sociale et les partis de gauche ont des cadres. Si les cadres de gauche et la base sociale du RJD se combinent, cela peut créer des merveilles", explique un haut responsable du CPI(ML)L.

Résultat des élections le 10 novembre.

Quelques images des meetings communistes :


Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile