Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Dans une déclaration officielle au Parlement de Catalogne, par la voix du ministre des affaires étrangères Alfred Bosch, la Generalitat de Catalunya demande pardon pour "les abus commis contre les populations et les peuples originaires des Amériques" et "le rôle joué par les marchands d'esclaves catalans" - traduction Nico Maury


Le gouvernement catalan demande pardon pour la conquête de l'Amérique et le commerce des esclaves
Le ministre catalan des Affaires étrangères, Alfred Bosch , a condamné, au nom du gouvernement, "les abus commis contre les populations et les peuples originaires des Amériques" lors de leur conquête par les puissances européennes. Il a également "déploré "le rôle joué par les marchands d'esclaves catalans.

Répondant à un appel lancé par ERC au Parlement, il a déclaré que la conquête des Amériques était "probablement le processus le plus meurtrier de l'histoire de l'humanité" et qu'il ne pouvait être ignoré.

"Le génocide colonial, la conquête de l'Amérique et tout ce qui en découle est vrai". Il a ajouté que l'arrivée d'Européens sur le continent signifiait une "destruction culturelle massive" et que la population autochtone était tombée de 60 millions à 6 millions. "Les langues, les traditions et les documents ont disparu", tout ce qui est nécessaires pour comprendre la richesse et la pluralité des sociétés autochtones, a-t-il ajouté.

Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, avait appelé l'Espagne à présenter ses excuses "aux peuples d'origine pour les violations de ce que l'on appelle aujourd'hui les droits de l'homme", demande que Madrid a rejetée, l'accusant d'être révisionniste. Le gouvernement espagnol a déclaré que "l'arrivée des Espagnols dans les terres mexicaines actuelles, il y a 500 ans, ne peut être jugée à la lumière des considérations contemporaines". Bosch a pris ses distances aujourd'hui avec la politique du gouvernement espagnol, passant même de l'espagnol au catalan, pour s'adresser au président mexicain.


Le ministre a noté que les gouvernements de pays comme le Royaume-Uni, la France et les Pays-Bas se sont excusés pour certains des aspects de leur histoire de puissances coloniales. Il a déclaré que le gouvernement catalan "n'a aucun problème à" accepter ses responsabilités "dans l'histoire", en particulier face à "des événements clairement répréhensibles".

El Nacional

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile