Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Elections et Analyses

Le maire communiste de Dêrsim, Mehmet Fatih Macoglu (TKP), s'est vu refusé l'investiture officielle de son mandat par la Commission électorale suprême (YSK) de Turquie - traduction Nico Maury


Le maire communiste de Dêrsim empêché d'entrer en fonction
Les autorités électorales Turques ont décidé d'empêcher Mehmet Fatih Macoglu, du Parti communiste de Turquie (TKP), de prendre ses fonctions de maire de Dêrsim aujourd'hui pour des raisons de «sécurité».

La Commission électorale suprême (YSK) n'a pas expliqué la décision qui, selon elle, était fondée sur un «problème de sécurité ».

M. Macoglu a déclaré: "Aucune explication n’a été faite. Ils ont déclaré:" Nous n'autorisons pas le début du mandat aujourd’hui en raison d’un problème de sécurité et nous ne pouvons pas expliquer cela ".

Le premier maire communiste de Turquie a déclaré que cette décision était "comme une blague" mais ajoutant que le hold-up "ne mettrait pas bâtons dans nos roues" et que la situation serait abordée avec "maturité et calme".

En tant que maire d'une petite ville, Ovacik, il s'est fait connaître pour avoir semé des pois chiches, des haricots et des pommes de terre sur les terres municipales de son district, distribué les revenus des champs aux familles à faibles revenus et créé une bourse d'études pour les étudiant.e.s.

Sous sa mairie, les transports en commun ont été rendus gratuits et le coût de l’eau a été massivement réduit. Son «miel communiste» est devenu populaire dans les grandes villes turques, y compris Istanbul.

Sa victoire dans la municipalité alévie à majorité kurde est survenue lorsque le président autoritaire turc Recep Tayyip Erdogan a subit une cuisante défaite lors des élections locales, avec des défaites humiliantes à Ankara et à Istanbul, la capitale, où l'ancien Premier ministre Binali Yildirim s'est incliné face au candidat du Parti républicain du peuple (CHP). ) Ekrem Imamoglu.

Le Parti démocratique populaire pro-kurde (HDP) a également été applaudi pour sa stratégie électorale, qui lui a valu de ne pas présenter de candidats dans les régions où le CHP pourrait gagner.

Leurs candidats ont repris la plupart des municipalités «volées» après que l'État turc eut arrêté 85 maires élus et les avait remplacés par des administrateurs fidèles à M. Erdogan.

L'élection de M. Macoglu, qui a remporté les 32,7% de suffrages dans la province de Dêrsim, dans le sud-est du pays, a été saluée par les messages des partis frères du monde entier.

Des messages de solidarité ont été reçus du Parti communiste de Cuba ainsi que de ceux de Hongrie, d'Équateur et d'Espagne.

Le Parti communiste grec (KKE) a salué le TKP pour avoir utilisé la campagne électorale «pour s’enraciner dans des dizaines de nouveaux quartiers populaires, ce qui est une réalisation importante qui contribuera à renforcer la lutte de la classe ouvrière et du peuple».

M. Macoglu rencontrera à nouveau les responsables de l'YSK aujourd'hui et devrait prendre ses fonctions cet après-midi.

The Morning Star

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile