Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Grèce et dans l'espace hellénique

Le tribunal de Patras a unanimement jugé innocent le maire de la ville, Kostas Peletidis. Le maire communiste de la 4ème ville de Grèce, Kostas Peletidis (KKE), était déféré devant la justice par le parti néonazi "Aube dorée", pour avoir, en 2015, refusé que la gangrène fasciste occupe une salle municipale pour un meeting dans le cadre des élections législatives - article et traduction Nico Maury


Le maire communiste de Patras (KKE), traîné devant la justice par les néonazis de l'Aube dorée, innoncenté
Innocenté de toutes les accusations, le tribunal de Patras, a rejeté les accusations des néonazis de "l'Aube dorée" au motif que "le conseil municipal a le droit de prendre une position politique sur l'Aube dorée". Les 10 groupes politiques du Conseil municipal avaient unanimement soutenu l'arrêté du maire en 2015.

Le verdict a été salué avec les applaudissements prolongés et des slogans antifascistes. Des milliers de personnes c'étaient réunies devant le palais de justice de Patras pour soutenir Kostas Peletidis. Des représentants des syndicats, d'organisations de masse, des maires, des conseillers municipaux de toute la Grèce et des milliers de travailleurs se tenaient à côté du maire communiste.

« La municipalité continuera à défendre systématiquement les intérêts du peuple. Nous continuerons à faire notre devoir, nous continuerons à bloquer l'activité de l’Aube dorée, et la diffusion de son idéologie nazie. Elle est la source de son caractère criminel. Nous continuons avec le peuple et ses organisations, qui ont soutenu les autorités municipales pendant toute cette période, afin d'isoler l'activité cette organisation qui exprime une forme extrême de l'exploitation de classe. Nous serons toujours avec notre peuple, dans la lutte aux côtés des familles populaires, qui souffrent des mesures barbares des gouvernements bourgeois (SYRIZA-ANEL - ndlr) jusqu'à des jours meilleurs, pour qu'ils puissent respirer ».

Rappel des faits

C'est le néonazi grec Michael Arvanitis qui a déposé plainte en 2015 pour manquement au devoir de maire. Le motif : Le maire communiste a refusé de donner un accès à une salle municipale lors des élections législatives de 2015.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile