Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

Burman Budhamagar est l'une de ses figures historiques si chère au mouvement communiste international. Âgé de 90 ans, cette figure du communisme et du maoïsme népalais est décédé des suites d'un cancer.

Article et traduction Nico Maury


Le mouvement communiste au Népal perd l'une de ses figures historiques
Un père fondateur du mouvement communiste au Népal est décédé le matin du 22 juillet. Burman Budhamagar est décédé dans un hôpital de Katmandou, un an après avoir subi une opération pour son cancer du côlon. L'un des fondateurs du mouvement communiste au Népal dans les années 1950, qui, plus tard, serait à la base de la fondation d'un mouvement maoïste plus large. Budhamagar était connu pour son style de vie austère et fait de principe, il était connu pour être un "vrai chef communiste" du pays.

Une figure dominante et charismatique du communisme dans le village de Thabang dans le district de Rolpa et le premier des villageois à lutter contre le l'autorité des chefs et les formes d'abus.

Thabang (district de Rolpa), le berceau du maoïsme népalais, a été frappé de chagrin par la disparition de Budhamgar. Rishikesh Budhamgar "Sabin", un parent de l'ancien député décédé, a exprimé son choc. "Les gens qui sont restés fidèles à leurs racines communistes meurent tandis que les communistes corrompus continuent de dominer le perchoir" explique Sabin.

Budhamagar est l'un des fondateur du mouvement communiste à Thabang, qui était déjà un bastion maoïste lorsque le CPN (maoïste) de l'époque a commencé sa rébellion armée en 1996. Même aujourd'hui, Thabang est considérée comme une zone maoïste solide.

Budhamagar est entré dans la scène nationale lorsqu'il a été élu député au nom de la «Janamorcha» de l'époque aux élections générales de 1991. Il avait une manière unique de donner une reconnaissance nationale à son identité - il allait au parlement national pieds nus, vêtu de la tenue traditionnelle de Magar. Une fois, il a même été arrêté par le garde de sécurité dans le bâtiment du parlement pour avoir tenté d'entrer pieds nus. Mais cela n’a pas empêché Budhamagar de se vêtir de sa "tenue du peuple".

La carrière politique de Budhamagar a officiellement commencé lorsqu'il a rejoint une organisation d'agriculteurs à Thabang vers 1957. À cette époque, il était actif dans le parti maoïste dirigé par Mohan Bikram Singh. Budhamagar, qui était en contact avec Singh pendant son emprisonnement pour activités subversives, avait tenté d'éviter l'interdiction du parti en ouvrant un front qui servait ostensiblement les agriculteurs. Plus tard, Budhamagar est également devenu le Pradhan Panch sous le régime du Panchayat.

Lors de la première élection générale de 1959, les habitants de Thabang avaient donné tous leurs votes aux communistes grâce à l’influence de Budhamagar dans la région. De même, lors du référendum de 1980, tous les votes à Thabang se sont exprimés en faveur du multipartisme. Cependant, un an plus tard, Budhamagar a boycotté les élections nationales tenues sous le régime du Panchayat. Pour ce «crime», l’armée nationale a même mené une opération majeure à Thabang.

Après la fin du conflit armé le 20 mars 2006, Budhamagar est resté proche de la politique communiste, tout en travaillant comme conseiller du parti maoïste. Encore une fois grâce à l’influence de Budhamgar, aux élections de 2008, 100% des voix à Thabang sont allées au candidat maoïste Prachanda.

En raison de son héritage politique élevé, non seulement les dirigeants communistes, mais aussi les journalistes et les chercheurs ont visité Thabang pour comprendre le rôle de Budhamagar dans le mouvement communiste népalais.

Le mouvement communiste au Népal perd l'une de ses figures historiques

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile