Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Départementales (ex-cantonales) 2015

92.519 suffrages (12.45%) pour les candidats PCF-FdG et un PCF présent dans 5 cantons pour le second tour et qui peut faire élire 10 Conseillers départementaux. Le PS ne recueille que 22% des suffrages, FN et UMP-UDI sont au coude à coude avec 30% des suffrages


Les candidats PCF/FdG totalisent 12.47% des voix dans le Nord
Communiqué de Fabien Roussel, Secrétaire départemental du PCF Nord

Le premier tour des élections départementales, malgré une participation en hausse, reste marqué par une très forte abstention. Avec 53% des nordistes qui ont fait la grève des urnes, l’abstention est ici plus importante que la moyenne nationale. Elle reflète la défiance de nombreux électeurs à l’égard d’une vie politique dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Le décalage entre ce que les habitants attendent et les réponses apportées ne sont plus acceptables. Cette colère, cette désespérance et cette envie de changement doivent être entendues.

Le FN tire profit de cette situation, mais pas seulement. Son score résulte également de la banalisation de ses idées. Jamais avant ce scrutin le FN n’avait été autant placé au centre du débat politique et médiatique. Tous ceux, médias et responsables politiques qui favorisent cette banalisation et le danger qu’elle fait courir à la démocratie sont désormais face à leurs responsabilités.

Dans ce contexte, la gauche gouvernementale, fortement affaiblie à cause de la politique actuelle, se trouve éliminée dans de nombreux cantons pour le second tour.

De son côté, le Parti communiste français s’est présenté à cette élection en voulant montrer que d’autres choix sont possibles pour sortir de la crise et répondre aux besoins de notre population. Les résultats de ses candidats avec ses partenaires, PG – Ensemble – Coordination communiste et dans 6 cantons avec EELV, dans les 38 cantons où ils étaient présents, sont bons car ils recueillent 92.519 suffrages (12.45%). Malgré un mode de scrutin antidémocratique et sensé favoriser le bipartisme, le PCF sera présent dans 5 cantons et peut faire élire 10 Conseillers départementaux.

C’est une force sur laquelle il faudra compter pour continuer les combats pour notre population et pour les futures échéances électorales. C’est aussi le signe qu’il y a un espoir à gauche avec des citoyens et des organisations qui ne se résignent pas aux politiques d’austérité imposées par l’Europe de la finance et qui aspirent à construire un nouveau modèle social et écologique.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile