Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La France n'est pas aux travailleurs, elle est à 500 familles qui la pillent

Les 15 milliards d'euros de cadeaux fiscaux du mois de juillet ne suffisant pas, le patronat via Laurence Parisot (MEDEF) veut supprimer la durée légale du travail. Le retour au XIX° siècle, voilà le projet de l'UMP-MEDEF


Les patrons veulent supprimer la durée légale du travail
Sous prétexte de croissance économique faible, Laurence Parisot, nous ressort l'archaïque réponse mise en avant par le patronat depuis le XVIII° siècle: Moins de prélèvements fiscaux et par d'entrave légale au droit d'asservir les hommes.

"C'est là que je me demande s'il ne faut pas accepter de mettre sur la table la question de la suppression de la durée légale du travail" annonce t-elle sans honte devant un parterre de journalistes . La suppression de la durée légale du travail figurait dans le livre blanc intitulé "Besoin d'air" que la présidente du MEDEF avait publié en janvier au début de la campagne pour l'élection présidentielle et dans lequel le MEDEF détaillait ses propositions de réformes pour les dix prochaines années.

Les bénéfices du CAC40 sont-ils oui ou non en croissance ? Le CAC.40 n'a t-il pas atteint plus de 100 milliards d'euros de bénéfices l'an dernier ? Les exonérations de cotisations patronales sont-elles oui ou non en croissance ? Les allégements fiscaux aux plus riches, aux possédants sont-ils oui ou non en croissance ? Aujourd'hui grâce a l'UMP (et ses satellites centristes) le patronat sait qu'il peut tout avoir, demain il demandera sûrement le rétablissement de l'esclavage car payer un salaire (même misérable) nuit a la croissance ou a la compétitivité des entreprises.

Le problème du pouvoir d’achat aujourd’hui, même dans le cadre de la mondialisation s’appelle encore et toujours exploitation de l’homme par l’homme, plus-value confisquée par les propriétaires des moyens de production.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile