Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Municipales/Cantonales 2008

Message d'Elodie Thuaillon (dit La Louve) militante communiste parisienne (ex-PS) aux électeurs de Seine Saint Denis (93)


Message aux habitants de Seine Saint Denis (la volaille se rebiffe)
Cher-e-s concitoyens de Seine saint Denis ; Cher-e-s camarades ;

Je m'adresse à vous, humblement , en simple militante communiste, qui a, autrefois goûté aux "charmes" du PS et qui peut donc revendiquer ses erreurs de jugement pour savoir quand elle progresse. "Il faut être pris pour être appris"!

J'ai quitté ce parti il y a un an et demi maintenant, avec une certaine tristesse et beaucoup d'appréhension pour l'avenir de ce pays, car je l'ai vu prendre définitivement un tournant "de droite" .

Aujourd'hui, pour avoir, au nom du respect de l'union de la gauche, perdu la possibilité de continuer à gouverner le département de Seine Saint Denis en abandonnant au PS deux cantons (qu'il pouvait pourtant peut être gagner) , le Parti communiste reçoit aujourd'hui une bien douloureuse « récompense » à sa loyauté de la part de MM. Bartolone et Le Roux.

Alors que la droite et les représentants politiques des patrons, des riches, des financiers, sont en embuscade au coin du bois,

Alors que les listes communistes, qui ont fait une belle part aux socialistes , sont en situation de l'emporter dans de nombreuses villes de Seine Saint Denis, pour promouvoir des gestions communales soucieuses de l'environnement, de vos droits, dévouées à votre confort, à nos enfants et à nos aînés,

Alors qu'il y a péril en la demeure, le PS montre enfin son vrai visage et se maintient au second tour, parfois inutilement, comme à Bagnolet, à Aubervilliers, à Saint Denis, à la Courneuve !

Ce faisant, il prend le risque, non pas seulement de faire perdre les listes d'union des communistes, mais bien pire pour nous toutes et tous, il prend le risque de faire passer la droite, qui n'a plus qu'à se lécher les babines devant de telles stratégies !

Seuls les communistes sont un rempart efficace entre nous et le capitalisme, dont la sauvagerie et la gloutonnerie ravagent nos vies, chaque jour un peu plus.

Les autres finissent toujours par céder. Un peu et puis, finalement, Beaucoup !

Les communistes ont payé autrefois de leur vie pour libérer la France, ils se sont battus pour nous avoir la sécurité sociale, les droits des femmes, les congés payés, les retraites, et ils continuent aujourd'hui, à nous représenter et à nous défendre, mieux que quiconque.

C'est ma conviction de militante, de femme, de salariée et de mère.

François Bayrou, éternel représentant de la bourgeoisie, ne s'y est pas trompé d'ailleurs !

Il vient de dire à Aubagne, où certains de nos camarades avaient finalement consenti, du bout des doigts, une alliance avec le Modem- UDF pour contrer l'extrême droite, « les alliances avec l'UMP oui, les alliances avec le PS oui, mais avec les communistes NON » !

Et pourquoi pas avec les communistes, s'il vous plaît ? Non pas qu'on s'en offusque, (ce serait presque un honneur!) mais on aimerait comprendre !

On nous dit que c'est parce que « nous ne serions pas des démocrates » !

MENSONGE que cela !

La réalité est toute autre et ce n'est pas « démocrate » qu 'il fallait entendre, mais « de droite » !

Et en effet, les communistes ne sont pas et ne seront jamais de droite, ni même « proches de la droite », et ils savent où est leur camp, eux !

Ce camp, c'est le votre, c'est le nôtre, c'est celui des travailleurs et des travailleuses, qui subissent de plein fouet baisses de salaires, hausses des prix, celui des exclus, celui des précaires qui galèrent et que vivre au jour le jour angoisse, détruit, celui des étudiants peu fortunés qui ne peuvent pas compter sur papa/maman pour avancer dans leur vie !

Ce camp c'est celui de nos vieux, qui ne peuvent plus vivre décemment, après des vies passées à travailler et à cotiser pourtant ! Et pourtant, quelle richesse humaine que nos aînés, quels piliers d'une société ils sont aussi!

Ce camp, c'est celui de nos enfants aussi, à qui il faut des crèches, des instituteurs, des auxiliaires de puériculture et des conditions matérielles de qualité !

Ce camp enfin, c'est celui de tous les étrangers, ces familles que l'on pourchasse comme des criminels, de ces bébés de 16 mois que l'on place en centre de rétention, de ces femmes si apeurées qu'elles préfèrent se jeter par la fenêtre que d'être prise par la police.

C'est Jean Pierre Brard, le maire communiste de Montreuil, dont les alliés de la droite disent aujourd'hui pis que pendre, qui est allé visiter le centre de rétention de Vincennes et personne d'autre ! En tout cas , sûrement pas Voynet. Ou elle l'a fait bien discrètement.

Et pourquoi y est-il allé? Pour chercher des voix comme disent les sbirres de la droite? Sûrement pas, car , si ils l'ignorent, les sans papiers ne votent pas!

Non, il y est allé pour y faire entrer dans ces enfers, un peu du pacte républicain, un peu des valeurs communistes, un peu des valeurs de la France des droits de l'Homme.Et pour témoigner ensuite, de ce qu'il a pu y voir.


Ce sont les communistes qui soutiennent activement et par leur présence tous les combats des sans papiers, et récemment encore à Paris, le combat des salariés du restaurant « La Grande Armée ». Où étaient les Verts ? Où étaient les membres éminents du PS ? On ne les a pas vus.

Alors, bien-sûr, en politique comme dans un couple, on peut avoir un jour des envies de « changement », après une longue union, quoi de plus humain, mais il ne faut pas mentir et, au moment de choisir il faut quand même bien réfléchir.

Et ce ne sont pas des « magouilles de façade » que tout cela pour nous, les communistes, ce sont des CONVICTIONS. Nos convictions, depuis toujours.

Et puis ,vous qui vivez en Seine saint Denis depuis longtemps, constatez vous réellement, dans ce département et de la part des communistes, moins de démocratie qu'ailleurs ? N'avez vous pas, comme partout, le droit de voter ,le droit de vous manifester, le droit d'exprimer votre opposition ? N'avez vous pas le droit de vivre et de penser autrement ? N'écoutez pas les racontars et réfléchissez en votre âme et conscience.


Cher-e-s- ami-e-s, les faits sont têtus!

Seuls les communistes ont ainsi à coeur de se battre quotidiennement contre toutes les injustices, et d'ailleurs, ils sont les seuls à le prouver à chaque fois que cela est possible :

ils sont les seuls à ne pas avoir un seul de leurs membres au gouvernement de droite de Fillon et Sarkozy - nous, nous avons notre conscience pour nous ; le PS ne peut pas en dire autant, quelles que soient les raisons qu'ils avancent pour justifier cela.

les seuls à participer aux manifestations et aux luttes sociales, à être dans la rue, dans les usines, à vos côtés ; où sont les drapeaux et les banderoles du PS dans la rue, quand il faut y aller ?

Les communistes sont les seuls aussi, à avoir voté en bloc, et sans discuter, contre le viol de notre choix du 29 mai 2005, et contre le Traité de Lisbonne qui ouvre la porte de l'Europe au loup américain ; ils ont initié et dirigé la campagne contre le coup d'Etat sarkozyste et n'ont trouvé que peu de soutien dans les rangs du PS. Malheureusement pour nous, car ce traité , nous allons le sentir passer, hélas.

Les communistes sont aussi les seuls à s'élever, toujours, aux côtés de certaines associations, contre la politique coloniale de l'Etat d'Israël ; les seuls à réclamer justice pour tous dans le monde et en particulier pour les Palestiniens. Parce que nous pensons que le monde, dont nous faisons intimement partie, ne peut pas aller mieux tant qu' un Etat qui se prétend démocratique viole aussi ouvertement toutes les lois internationales.

Non, ce n'est pas la candidate communiste qui a dit après la présidentielle : "Le SMIC à 1500 euros tout de suite, ce n'est pas crédible!"

Non, ce n'est pas la candidate communiste qui a dit : « Les bourses des étudiants seront augmentées si les étudiants les plus pauvres acceptent, en contrepartie, de travailler ! »

Non, ce n'est pas la candidate communiste qui a dit : « Il faut réformer les régimes de retraite ! »

Non, ce n'est pas la candidate communiste qui a dit : « Je suis pour l'Europe libérale », qui a promis un référendum et n'a ensuite rien fait pour que nous l'obtenions !

Non, ce n'est pas la candidate communiste qui a dit « Les 35 heures, ce n'était pas une bonne chose ! Il faut les défaire ! »

Allez, je vous donne un indice : il s'agit d'une candidate du PS, ce parti de gauche qui vire aujourd'hui tellement à droite que même ses militants finissent par déserter !

Enfin, aujourd'hui, ce ne sont pas les communistes qui maintiennent leurs candidats face à des listes PS, alors que la droite dure attend de se faire encore plus de beurre sur notre dos!

Bien sûr, les communistes ne sont pas parfaits ! C'est normal, nous sommes humains, comme vous. Et il faut reconnaître aussi que rien n'est fait pour nous simplifier la tâche quand nous sommes en situation de pouvoir gouverner localement!

Personne ne niera qu'il vaut mieux parfois savoir se retirer et voter pour le PS, objectivement moins pire que l'UMP.

Mais si vous avez le choix pour vous, pour votre famille, votre ville, le choix pour vos vies, tout simplement, si, « hélas » dirais-je, vous avez le choix entre le PS et les communistes, vous devez voter communiste !

Nous n'avons pas d'autres armes à ce jour, pour défendre nos intérêts. On ne peut plus fuir le combat avec ces forces de régression sociale.

C'est ensemble, unis, soudés, aux côtés des élu-e-s communistes, que nous pourrons changer nos vies, vraiment, et pas "à la marge" ! Plus nous voterons pour les communistes, plus nous nous fortifierons, plus nous rendrons nos luttes efficaces!

Ce ne sont ni les patrons, ni leurs émissaires, qui se préoccuperont en effet de nos droits et de nos acquis sociaux. Ce ne sont pas eux qui viendront vous aider quand votre usine aura fermé. Ce ne sont pas eux qui se battront pour les logements sociaux. Pour les RMI. Pour les transports gratuits.

D'ailleurs ils ne sont pas salariés! D'ailleurs ils ne vivent pas en Seine Saint Denis!

Tout ce que la droite et ses alliés, proches ou moins proches, même ceux qui se disent un peu « à gauche », pourront nous prendre, ils nous le prendront.

Un peu,c'est encore trop pour eux !

Alors cher-e-s ami-e-s et concitoyen-ne-s de Seine Saint Denis, les masques sont tombés aujourd'hui, et si vous voulez vous battre et vous défendre,

le dimanche 16 mars 2008, dans l'urne, c'est un bulletin communiste qu'il faut déposer, c'est pour les listes communistes qu'il faut voter.

Ne pas le faire vous amènerait à le regretter amèrement – mais pour des années ensuite, il sera trop tard !

Sans état d'âme, Votez communiste.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile