Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Luttes anticolonialistes et communistes en Afrique

Le président français Emmanuel Macron avait promis de mettre à la disposition du Burkina Faso les documents d'archives dans le cadre de l'enquête sur la mort du président Thomas Sankara en 1987. Environ un an après la promesse du président français, la justice burkinabè vient de recevoir un premier lot de documents d’archives, comprenant les dossiers des ministères français concernés, notamment de l’Europe et des Affaires étrangères, et qui a été transmis au juge burkinabè en charge du dossier


Mort de Thomas Sankara: la France transmet un premier lot d'archives au Burkina
Ces documents d’archives demandés par la justice ont été transmis par la voie diplomatique aux autorités burkinabè le 9 novembre dernier. Dans le cabinet du juge d'instruction en charge du dossier Thomas Sankara, le travail de tri et de classifications des documents a commencé.

Il s'agit de répertorier tous les documents ou pièces reçues, de les classifier et de leur attribuer des numéros afin de rendre facile leur exploitation. Ce travail fastidieux qui vient de commencer prendra du temps, confie une source proche du dossier.

Il s'agit de documents déclassifiés : des pièces et des auditions de personnes dans le cadre de la commission rogatoire internationale. Un deuxième lot de documents devrait suivre dans les semaines à venir. Dans un courrier, le juge d'instruction a déjà invité les avocats des différentes parties à les consulter.

« Il y a des choses intéressantes qui vont sûrement conduire vers des pistes », souligne une source judiciaire. L'un des avocats de la famille Sankara salue le respect des engagements pris par le président français Emmanuel Macron lors de sa visite à Ouagadougou. Il assure qu'il s'agit d'une avancée significative dans la quête de la vérité sur l'assassinat du président Thomas Sankara.

RFI

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile