Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

Parti Communiste Népalais-Maoïste marchent dimanche vers un succès électoral historique, en passe de devenir le premier parti de l'assemblée constituante pour transformer la monarchie en République et consolider la paix conclue fin 2006


Nepal (voisin du Tibet): très large victoire communiste
Samedi, sur les 20 circonscriptions dont les résultats ont déjà été proclamés, onze ont été attribuées aux ex-maoïstes, qui ont proclamé leur attachement à la démocratie. Le Parti communiste népalais-maoïste est en outre en tête dans 61 des 121 circonscriptions où les opérations de dépouillement ont débuté, ont annoncé les responsables électoraux.

"Nous assistons à la victoire du peuple!", ont scandé des centaines de personnes, dont beaucoup arboraient la faucille et le marteau peints sur le visage, dans un bureau de dépouillement des voix du centre de Katmandou. Une victoire des anciens maquisards serait difficile à "encaisser" pour l'armée, conservatrice, du Népal traditionnellement loyale à la monarchie, aux Etats-Unis et au grand voisin indien. New Delhi redoute notamment un effet de contagion.

D'après le dépouillement en cours, plusieurs anciens dirigeants maoïstes, dont leur chef suprême, Prachanda, précèdent leurs concurrents lors de ce premier scrutin depuis neuf ans qui vise à tourner la page des années de violence et de guerre civile. Les succès sont enregistrés dans des circonscriptions n'appartenant pas à leurs fiefs traditionnels.

"Même eux ne s'attendaient pas à cela, tout le monde pensant que les maoïstes arriveraient en troisième position. Personne ne comprend vraiment", a ajouté ce diplomate, qui note que les anciens rebelles avaient choisi avec beaucoup de soin leurs candidats issus de groupes ethniques divers et marginalisés. Les principaux partis en lice sont les maoïstes de l'ex-rébellion, les communistes du Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié) et le Congrès népalais.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile