Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme en Grèce et dans l'espace hellénique

En février 2013, le Parti communiste de Grèce, dans un article dans le Rizospastis (organe central du KKE), appelait à "écraser organisationnellement" le PCF. Bis repetita dans un article du même journal en date du 24 septembre 2016


Nouvelle sortie anti-PCF du ... Parti Communiste de Grèce (KKE)
Je vous reproduit l'article du KKE (sans modification) tel qu'il apparaît sur le site SolidNet. On reconnait ce style pompeux des communistes grecs dans leurs manières d'écrire quelque chose. Toute la vulgate est là, les procès de Moscou (voir avant dernier paragraphe) et naturellement, lorsque l'on ne sait pas ponctuer un texte, la traduction s'en ressent.

Bonne lecture bande de sociaux-traîtres opportunistes vendus à l'impérialisme !

Commentaire de «Rizospastis» : La spirale descendante de l'opportunisme européen est sans fin.

"Il est bien connu que le capital européen et son union, l'UE, ont depuis plusieurs années son «chantre de gauche». Différents partis jouent ce rôle, qui se déclarent «progressistes» et «de gauche», ainsi que quelques partis qui maintient le titre de «communiste», mais qui se sont assimilés depuis de décennies au courant opportuniste et social-démocrate de soi-disant « eurocommunisme ». Ces derniers, comme par exemple le Parti communiste français, n’ont rien à voir avec le marxisme-léninisme et l'internationalisme prolétarien depuis des années, ils ont même renoncé aux symboles historiques du mouvement communiste et au nom de la «gauche» ils sont devenus la «queue» de la social-démocratie et une « blanchisserie » pour le système capitaliste et les unions impérialistes de l'UE et de l'OTAN. Cependant, ils gardent le nom de «communiste», et ainsi au-delà de leur activité trompeuse dans leur pays, ils participent à des réunions internationales des PC, où ils cherchent à jouer un rôle similaire. Et à en juger par les manifestations du festival récent du journal « L’Humanité » du PC français, la spirale descendante est sans fin.

Comment pouvons-nous autrement se référer au fait de l'invitation à ce festival de G. Katrougalos, ministre du Travail du gouvernement SYRIZA-ANEL, et au discours qu’il y a fait? En d'autres termes, l’homme qui a massacré, par le troisième mémorandum du gouvernement SYRIZA-ANEL avec les organisations impérialistes, les droits du travail, les salaires et les pensions, et vise maintenant à limiter le droit de grève aussi, a été invité à parler de « politiques néolibérales » au festival de ce parti «communiste». C’est l'homme qui a été dépeint par les travailleurs et les retraités à la récente mobilisation du PAME comme un… « homme aux mains-ciseaux » modern.

C’est cet homme que ces « communistes » français, qui n’ont plus de communiste que le nom, ont invité.

Bien sûr, ce n’est pas par hasard, considérant que, pour la discussion qui a eu lieu juste à côté, ils avaient invité Dominique Trinquard, un chef de missions militaires de l'OTAN et de l'ONU, à parler de développements internationaux et de notre «maison commune européenne». Oui, vous avez bien lu, de l'OTAN, de cette organisation impérialiste qui a massacré et continue à massacrer les peuples. Cela semble absurde pour les communistes en Grèce, ainsi que les communistes dans de nombreux pays du monde. Mais ce n'est pas le cas pour un parti qui a fortement soutenu la récente intervention impérialiste de l'OTAN en Libye et de l'UE en République centrafricaine.

Les paroles de Lénine restent d’actualité aujourd’hui, qui disait que la lutte contre l'impérialisme est inséparable de la lutte contre l'opportunisme."

Et la mignonne petite affiche qui illustre l'article
Nouvelle sortie anti-PCF du ... Parti Communiste de Grèce (KKE)

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile