Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Infos Istres, Fos sur Mer, SAN/Ouest Provence

Dimanche 25 Février 2007

René Raimondi (Président provisoire PS du SAN/Ouest Provence sombrait-il dans la démagogie ?


Ouest Provence et la Démagogie
Il faut réagir sur plusieurs points qui retiennent mon attention:

-le premier: La relation Istres/SAN Ouest Provence est incompréhensible

Après les élections municipales anticipées de décembre, la ville d'Istres a renouvelé sa délégation au SAN. Mais voilà Les dirigeants de l'intercommunalité ne reconnaissent pas le choix des urnes:
-refus de donner des vices présidences avec des délégations,
-Non attribution de subventions aux associations d'Istres,
-abandon de 17 salariés sur Insercollect,
-modification de la représentativité des villes de l'intercommunalité au détriment d'Istres,
-aucune négociation, le président (par intérim) René Raimondi, il semble que Ouest Provence ait décidé d'affaiblir autant qu'il se peut la ville d'Istres en s'engageant dans une démarche qui est loin, très loin de prôner l'apaisement !

La main tendue de Nicole Joulia au lendemain de son élection aux dirigeants du SAN est restée vaine. En comparaison Yves Vidal, Maire de Grans (PRG) n'a eu AUCUN problème lors de sa réélection en Juillet. Électoralisme? Chantage? pressions sur les électeurs pour 2008?

Nicole Joulia et le conseil municipal (incluant l'opposition UMP qui est tout aussi incrédule) ont déposés deux référés lundi 19 février auprès du Tribunal Administratif.
Un premier pour demander la suspension de la délibération de Ouest Provence du 19 décembre visant à modifier ses statuts. Un deuxième référé a été déposé contestant la légalité de cette délibération.

-Le second point: La dioxine et les incinérateurs

Sur le combat anti incinérateur. On constate un concentré de démagogie. Un incinérateur lorsqu'il brûle des déchets libère de la dioxine, particules toxiques a forte dose (tout est relatif puisque sa se mesure en ng/m3). C'est sur ce point là que je veux intervenir.

Saviez vous qu'il y avait déjà un incinérateur sur le golfe de Fos sur Mer? eh bien oui, SOLAMAT MEREX spécialisé dans le traitement des déchets industriels du site de Fos sur Mer.
Saviez vous que sa capacité d'incinération va être augmentée pour répondre aux besoins croissant de l'industrie?
Saviez vous que les relevés de dioxine montrent un niveau de rejet supérieur au seuil toléré: 0,19 ng/m3 et 0,23 ng/m3 au lieu de 0,10 ng/m3(mesure relevée par le CLIS et la DRIRE).

Et la démagogie dans tout cela? et bien elle porte sur l'implantation des incinérateurs pour les déchets ménagers de la CUM.

Déjà Bernard Granié (président PS du SAN/Ouest Provence) avait accepté l'implantation en Juin 1999 des incinérateurs avec la complicité de Jean Noël Guerini (président PS du CG 13).

On n'a même dit que c'était la faute des communistes et de Michel Vaxès qui ne ferait rien contre les incinérateurs, foutaise, il faut juste consulter les textes officiels pour voir que c'est le contraire.

Aujourd'hui René Raimondi (Maire PS de Fos sur Mer) président par interim du SAN/Ouest Provence voudrait interdire tout rejet de dioxine sur le territoire (comme si la dioxine s'arrête aux limites du SAN). Chose louable si elles n'étaient pas démagogique car elle pose la question du traitement des déchets industriels du bassin de Fos sur Mer. Bassin qui rapporte des millions d'euros de taxe professionnel, qui apporte des milliers d'emplois... Ou mettre les déchets industriels du bassin de Fos? les enfouir? Ou?

Donc oui il y a démagogie de la part de René Raimondi, car on cache la vérité aux habitants du bassin, et on ne leurs propose pas de VRAIS CHOIX pour le recyclage des déchets industriels et ménagers.

Que faire?

-Il faut en priorité produire moins de déchets.

-Il faut trier (développement des collectes sélectives etc) le problème il y a tellement d'intérêts en jeu, que les industriels se battent pour tout bloquer ou avoir le monopole (Provence recyclage). Et pendant ce temps là le SAN laisse mourir insercollect!

-Valoriser au maximum les déchets produits (réemploi, recyclages des matériaux, compostage...).

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile