Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 


Espace post-soviétique (URSS)

Quatre jours avant les élections législatives, les autorités tentent d'interdire de nouveau le Parti communiste. Selon l'avis des experts, le gouvernement a peur des communistes, il représente les intérêts des travailleurs. Une crise économique c'es abattue sur le pays, elle est dissimulée du fait de la guerre civile. Le Parti communiste est le seul parti qui s'oppose à ce système - traduction Nico Maury


Pourquoi le gouvernement a peur du Parti Communiste d'Ukraine ?
De nouveau devant le tribunal

Une nouvelle audience sur le procès d'interdiction du Parti communiste est prévue pour le 22 octobre. L'avocat du KPU, Yevgeny Gerasimenko, estime que c'est une manœuvre pré-électorale pour éliminer les communistes, "la réunion est convoquée à la veille du vote, pendant le processus électoral" déclare l'avocat.

Plus tôt, le ministre de la Justice, Pavel Petrenko (Svoboda) déclarait que son ministère avait demandé un changement de juge, une demande sous pression des nationalistes et des radicaux. Le journaliste Andrei Zolotarev note que le KPU est soumis à un harcèlement illégal dans le cadre de la campagne électorale.

"Toute action en justice contre un parti qui participe aux élections est discutable. Il y a une violation de l'égalité des participants dans le processus électoral et ceci peut être considéré comme une pression. La légitimité de l'arrêt qui sera remis en question".

Cacher les échecs de l'économie

Selon Andrei Zolotarev, le gouvernement craint l'organisation de protestations sociales par une force politique indépendante. "Les autorités veulent reformater le champ politique autour de lui ... La classe politique aujourd'hui a besoin de se débarrasser des organisations qui peuvent organiser des protestations sociales. Il y a pourtant une forte augmentation des tensions sociales".

L'expert note qu'après les élections, les citoyens vont recevoir la surprise de la hausse des factures des services publics, et ils vont être déçu. "Les gens vont subir une hausse de 500 hryvnia pour le chauffage. Ce sera une douche froide pour beaucoup, et un effondrement du pouvoir d'achat. La Présidence ne pourra pas s'appuyer indéfiniment sur la guerre pour couvrir ses échecs économiques" déclare Zolotarev, soulignant qu'après les élections le niveau de vie devrait s’effondrer. Le niveau de vie et la protection sociale est catastrophiquement bas.

"La monnaie nationale a été dévalué deux fois. L'inflation dépasse les 20%. L'économie de l'Ukraine a reculé de 10%. Les prix des aliments et des médicaments ont augmenté de manière significative. La hausse des loyers est importante. Les prestations sociales, les pensions et les salaires sont gelées. Le système de sécurité sociale est complètement détruit" déclare le député communiste Spiridon Kilinkarov .

La seule opposition

Andrei Zolotarev souligne que le Parti communiste est le seul parti en Ukraine qui soutien les intérêts des travailleurs. "L'Europe est fondée sur l'affrontement des intérêts des travailleurs et du capital, et sur la confrontation entre les forces de gauche et de droite. Le Parti communiste est la seule force politique en Ukraine qui s’inscrit dans ce cadre, cependant il est persécuté. Il faut comprendre que le Parti communiste est la seule puissance qui agit pour la protection des intérêts des travailleurs et des salariés" déclare l'analyste.

Le Directeur de l'Institut d'analyse politique et d'études internationales, Sergueï Tolstoï, note que le gouvernement évite de mener des réformes qui seraient défavorables à l'oligarchie. "Las prises de décisions du gouvernement sont dictées par le pouvoir oligarchique. Il y a une vraie place au Parlement pour la gauche, représentée par les communistes. Après tout, leurs mesures s'opposent aux intérêts des oligarques" déclare l'expert à l'agence de presse Golos.ua.

Un parti qui veut se débarrasser des oligarques

Pour les élections parlementaires, le slogan du Parti communiste d'Ukraine est "paix, démocratie et justice!".

"Les listes du Parti communiste demandent aux oligarques, aux« stars » des réseaux sociaux et aux acteurs, à tous nos candidats et dirigeants que le pays a besoin de réformes" déclare le chef du Parti communiste Petro Simonenko .Il accuse le gouvernement d'inaction dans sa politique tarifaire et pour lutter contre la hausse des prix.

"Le gouvernement nous poursuit parce que nous n'avons pas à nos idéaux et parce que nous ne pas trahirons pas nos électeurs, le Parti communiste est la seule force politique qui défend les intérêts du peuple et des travailleurs au parlement".

La persécution du Parti communiste vise à attaquer les travailleurs

Le leader communiste, Petro Simonenko, a exigé un plan de sauvetage du pays, les communistes ont déposé à la Verkhovna Rada plus de 150 lois visant à protéger les intérêts sociaux et économiques des Ukrainiens. En réponse le Président Oleksandr Turchynov annoncé la dissolution de la faction du Parti communiste. Les communistes veulent un moyen d'assurer la stabilité du système de sécurité sociale, alimentaire et énergétique. Il lutte pour le soutien des producteurs nationaux et pour protéger le marché intérieur.

Petro Simonenko a souligné que les forces politiques qui ont voté pour la dissolution du Parti communiste, refoulent 3 millions de citoyens. "C'est plus de 13% des électeurs qui ont voté et ont soutenu les communistes".

Andrei Zolotarev prédit un conflit social si les communistes sont exclus du parlement

"L'élimination de la faction du Parti communiste conduira le pays vers la droite. Vouloir réduire au silence la seule force d'opposition à la Verkhovna Rada et l'intérêt public ne sera plus défendu. Cela a conduira à l'effondrement du apys.

Il convient de noter que le Parti communiste a déposé une plainte à la Verkhovna Rada contre Turchynov et l'illégalité de la dissolution. La session du tribunal devait se tenir le 21 Octobre, mais elle a été reporté sine die.

Rappels historiques de GolosUA

* Le Parti communiste d'Ukraine est la plus ancienne force politique dans le pays. Il existe depuis décembre 1917 et jusqu'au 30 août 1991, le parti a été interdit par un décret du Présidium du Soviet suprême de la RSS d'Ukraine. En décembre 2001, l'interdiction a été contestée par la Cour constitutionnelle d'Ukraine.
* En mai 1993, l'interdiction est levée par la Verkhovna Rada.
* En juin 1993, lors du 1er Congrès du Parti, le Parti communiste est restauré.
* Au début du mois de mai 2014, le président Olexandre Tourtchinov charge le ministère de la Justice d'engager une action en justice pour interdire le Parti communiste. Le 8 juillet ministère de la Justice dépose une plainte visant à interdire les activités sur le territoire de l'Ukraine du Parti communiste.
* 22 juillet, 2014, la Verkhovna Rada modifie ses règles selon lesquelles les groupes parlementaires inférieur au nombre réglementaire de députés sont dissous.
* 24 juillet, le président de la Verkhovna Rada Oleksandr Tourtchinov annonce la dissolution de la faction parlementaire du Parti communiste dans la Verkhovna Rada d'Ukraine pour la VIIème convocation.

Andrei Kislov
http://ru.golos.ua/politika/14_10_21_pochemu_vlast_boitsya_kpu

Perspective communiste
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Perspective communiste
Nicolas Maury
[Fr] Perspective communiste, blog francophone ayant pour vocation le partage d’informations nationales et internationales. De proposer des analyses marxistes de l’actualité et du débat d’idée. Ainsi que de parler de l’actualité du Parti Communiste Français et du Mouvement des Jeunes Communistes de France.

[Cat] Perspectiva comunista, bloc francòfon dedicat a compartir informació nacional i internacional. Oferir anàlisis marxistes d’actualitat i debat d’idees. A més de parlar de les notícies del Partit Comunista Francès i del Moviment de Joves Comunistes de França.

[Esp] Perspectiva comunista, blog francófono dedicado a compartir información nacional e internacional. Ofrecer análisis marxistas de los asuntos actuales y el debate de ideas. Además de hablar sobre las noticias del Partido Comunista Francés y el Movimiento de Jóvenes Comunistas de Francia.

[Eng] Communist perspective, French-speaking blog dedicated to sharing national and international informations. To offer Marxist analyzes of current affairs and the debate of ideas. As well as talking about the news of the French Communist Party and the Movement of Young Communists of France.

[All] Kommunistische Perspektive, französischsprachiger Blog zum Austausch nationaler und internationaler Informationen. Marxistische Analysen der aktuellen Angelegenheiten und der Debatte über Ideen anbieten. Sowie über die Nachrichten der Kommunistischen Partei Frankreichs und die Bewegung der jungen Kommunisten Frankreichs.

[RUS] Коммунистическая перспектива, франкоязычный блог, посвященный обмену национальной и международной информацией. Предложить марксистские анализы текущих дел и дебаты идей. А также говорить о новостях французской коммунистической партии и движения молодых коммунистов Франции.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile