Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

La CGT cheminots estime que la réforme ferroviaire ne peut pas réussir si elle construite sur l’endettement et sur des objectifs de rentabilité impliquant la suppression de milliers d’emplois et de nombreux services. Le syndicat estime qu’elle ne peut se faire sans écouter les cheminots et sans prendre en compte leur avis. Elle appelle donc tous les agents à faire grève le 10 mars 2015, pour « une véritable démocratie sociale dans le cadre de la mise en œuvre de cette réforme, respectueuse des cheminots, de leur travail pour un service public SNCF fret et voyageurs de qualité et sûr. »


Réforme ferroviaire : pas sans les agents ! (CGT)
La réforme ferroviaire que la direction de la SNCF veut mettre en place n’étant pas financée, elle serait la cause d’un endettement de 3 milliards d’euros par an, expliquent les militants CGT. C’est la suppression de 10 000 emplois dans la branche « Mobilités » qui est dans la balance, ainsi que la fermeture de guichets, de gares, et de milliers de kilomètres de lignes qui seraient remplacés par des bus ou… par rien. En ne voulant conserver que les lignes rentables, c’est un principe fondamental du service public qui est remis en cause, celui de la continuité territoriale.

« Ce sont les cheminots les vrais experts pour un service public de qualité : aussi c’est bien sur leur expérience et leur professionnalisme qu’il faut s’appuyer pour une organisation de la production efficace et en toute sécurité dans les territoires. »
Fédération CGT des cheminots

Alors que le comité central d’entreprise (CCE) de la SNCF se réunit mardi 10 mars et que la direction veut tenter un passage en force en procédant à la consultation obligatoire de cette instance représentative du personnel, la CGT cheminots demande l’ouverture de véritable négociations sur la structuration de l’entreprise et l’organisation de la production.

Cette réunion extraordinaire du CCE sera aussi l’occasion de présenter l’expertise commanditée à l’unanimité par les élus et qui confirme les conséquences néfastes sur l’emploi et sur le service public d’une stratégie recentrée sur les lignes rentables et le développement de la sous-traitance.

L’appel à la grève court du lundi 9 mars à 19h00 au mercredi 11 mars à 8h00.

La CGT cheminots indique aussi qu’elle participera à un rassemblement unitaire à Paris, le 12 mars, pour la défense du régime de retraite.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile