Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

Le gouvernement cherche à faire passer les 5 % de retraités des régimes spéciaux pour les responsables du « déficit des retraites ». Mais il n’y a pas de déficit des retraites, de la Sécurité Sociale ou de l’Assurance Maladie : le seul problème, c’est celui de la répartition des richesses ! Pour répondre aux âneries innombrables qu’on entend sur les régimes spéciaux, nous tordons le cou ici à quelques « évidences médiatiques »


Régimes spéciaux: tordons le cou à quelques « évidences médiatiques »
C’est l’ensemble des salariés qui paient la retraite des régimes spéciaux ? FAUX

Il est vrai que le régime spécial permet de partir à 55 ans. Mais pour les cheminots, cela est possible par une sur- cotisation retraite de 12 % supérieure aux autres régimes,et en moyenne,par des salaires et des pensions inférieures aux autres. En moyenne,un salarié du privé quitte son travail à 58 ans et cotise pendant 37 ans,entre 26 et 30 % de son salaire (selon le niveau de sa complémentaire).Un cheminot cotise 33 ans et 3 mois à plus de 42 % de son salaire. Bref, les « régimes spéciaux » se paient eux-mêmes les avantages de leurs retraites.

Si on maintient les régimes spéciaux, on va vers la faillite ? FAUX

Les électriciens ont un régime excédentaire qui reverse de l’argent au régime général. Il est vrai que les 164 100 cheminots ne paient pas leurs 302 700 pensionnés : l’Etat verse à ce titre 2,6 milliards d’euros pour compenser le déficit démographique. Par ailleurs, c’est l’Etat lui même qui demande aux entreprises publiques de ne plus embaucher. Pour éviter les déficits des retraites,il faut commencer par remplacer chaque départ à la retraite par une embauche,le contraire de ce que veut faire ce gouvernement. Si les régimes spéciaux étaient dans le régime général, cette somme serait de toute façon à payer.

La fin des régimes spéciaux c’est enfin plus d’égalité entre les salariés ? FAUX

La fin des régimes spéciaux peut sembler aller vers l’égalité, mais en fait elle représente une dégradation pour tout le monde. Aligner par le bas ne va pas dans le sens du progrès social. Par ailleurs en 1945 quand a été crée le régime général, l’objectif était d’aligner les retraites générales sur celles des régimes spéciaux plus avantageux, pas le contraire. En revanche, offrir à tout le monde une bonne pension après 37,5 ans de cotisation,s permettre de partir à 55 ans (et plus tôt pour les travaux pénibles) c’est possible,si la société décide qu’une partie des richesses revienne aux salariés et non plus aux profits. La fin des régimes spéciaux n’améliorera en rien le sort des autres retraités, bien au contraire ! La vraie égalité,c’est l’alignement des retraites par le haut !

Les salariés des régimes spéciaux ne font grève que pour eux ? FAUX

Bien sûr que non. D’ailleurs le « sarkozisme » ne cache pas ses intentions et dit clairement qu’il n’est pas possible de demander aux salariés, notamment du privé de travailler au-delà de 60 ans si d’autres s’arrêtent à 55 ans. Fillon a annoncé les 41 ans de cotisations pour tous pour 2012, en allongeant progressivement la durée de cotisations à partir de 2009. La fin des régimes spéciaux, c’est de nouvelles attaques assurées contre les retraites de tous. C’est bien pour cela qu’il ne faut pas laisser les salariés d’EDF ou de la SNCF se battre seuls, mais les rejoindre dans la rue sur nos revendications :

-Retour aux 37,5 annuités de cotisation dans le secteur public comme dans le privé.
-Annulation des réformes Balladur (1993) et de Fillon (2003) !
-Droit à la retraite à taux plein pour les métiers pénibles à 50 et 55 ans !

El Diablo
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile