Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La première des informations : Un sondage reste un indicateur, ce n'est en rien un résultat électoral. Mais regardons de près plusieurs informations


Régionales Auvergne-Rhône-Alpes : Ce qu'il faut retenir du sondage BVA du 23 octobre
Résultats de 2010 dans la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes :

Inscrits : 5.087.480
Participation : 2.265.956 (44,54%) - exprimés : 2.186.625

UMP : 588.133 (26,89%)
PS-PRG et alliés : 567.887 (25,97%)
EELV : 355.633 (16,26%)
Front de gauche : 175.811 (8,04%)
FN : 279.428 (12,78%)
MoDem : 95.443 (4,36%)
NPA (et alliés) : 61.570 (2,81%)
LO : 30.119 (1,38%)
Divers : 1,51%

Comparons avec 2010 et le sondage BVA :

- Pour Lutte ouvrière, pas de changement, le parti trotskiste est donné à 2%. Il n'y a pas d'engouement des électeurs pour LO.

- Pour le Front de gauche (moins le PG et Ensemble), le score de 7% marque un recul par rapport à 2010 (8,04%), cependant on constate que le PCF, cœur de ce rassemblement, permet de mobiliser une grande partie des électeurs du FdG. On note une progression intéressante de sondage en sondage, en juin/juillet le PCF n'était crédité que de 2% d'intentions de votes, 3% en juillet/août, 4% en septembre, et 7% aujourd'hui au moment où se lance officiellement la campagne.

- Pour le PS, Queyranne n'est pas si à la ramasse que ça. Crédité de 24%, il reste proche des scores de 2010 (25,97%). Pourtant tout semble mal commencer pour les socialistes qui doivent gérer les critiques du Sénateur-Maire-Président de la Métropole Gerard Collomb et la gestion calamiteuse du pays par Hollande et manuel Valls. Si les débuts de campagne ont mal commencé, Queyranne (crédité de 19% en juin) a bien rattrapé son retard. Le PS dispose de réserves hypothétiques de voix pouvant le porter à 41,5% au second tour (à condition que le repport se fasse à 100%, ce qui est fort peu probable).

- Pour EELV et son "rassemblement" par contre c'est la catastrophe. En 2010 les listes EELV remportaient 16,26% des suffrages, aujourd'hui le "rassemblement" EELV-PG-Ensemble-Groupuscules n'est crédité que de 8,5%. Les sondages sont d'ailleurs formels, la dynamique de Kohlhass s’essouffle, EELV passe ainsi de 17% d'intentions de vote en juin, à 15% en juillet, 10% en août et 8,5% aujourd'hui. Il est fort probable que l'effet "Grenoble 2014" ne soit qu'un leurre, qui sera fatale au PG comme à Ensemble.

- Pour la droite, à la différence de 2010, UMP (devenu Les Républicains) et le MoDem (centre-droit) partiront unis. Ils sont crédités de 35% des intentions de votes, un score qui serait supérieurs à leurs résultats de 2010 (31,25% dont 26,89% pour l'UMP et 4,36% pour le MoDem). On notera que Laurent Wauquiez ne dispose d'aucune réserve de voix pour le second tour.

Le Front national est crédité de 21,5% d'intentions de votes. Le parti de la fasciste Le Pen passerait de 12,78% à 21,5%. A noter les 2% de Debout la France.

Régionales Auvergne-Rhône-Alpes : Ce qu'il faut retenir du sondage BVA du 23 octobre
Rappel des résultats des régionales de 2010 dans les régions Auvergne et Rhône-Alpes:

Rhône-Alpes :

Participation : 43,13%

Françoise Grossetête (UMP) : 26,39%
Jean-Jack Queyranne (PS-PRG) : 25,40%
Philippe Meirieu (EELV) : 17,82%
Élisa Martin (Front de gauche) : 6,31%
Bruno Gollnisch (FN) : 14%
Azouz Begag (MoDem) : 4,33%
Myriam Combet (NPA) : 2,43%
Nathalie Arthaud (LO) : 1,42%
Michel Dulac (divers) : 1,90%

Auvergne :

Participation : 50,24%

Alain Marleix (UMP) : 28,72%
René Souchon (PS-PRG-MRC) : 28,03%
André Chassaigne (Front de gauche) : 14,24%
Christian Bouchardy (EELV) : 10,69%
Érik Faurot (FN) : 8,39%
Michel Fanget (MoDem) : 4,51%
Alain Laffont (NPA-FASE) : 4,19%
Marie Savre (LO) : 1,29%

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile