Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

Lundi 13 Mars 2006

Villepin a la pétoche!


Retrait du CPE!
De Villepin a la pétoche et comme de juste il affiche un air martial : « Nous tiendrons. Nous gagnerons.» a-t-il assuré devant les béni-oui-oui de sa majorité le matin du 8 mars, ajoutant comme une menace «La présidentielle dépend de l'issue de la bataille du CPE».

Les jeunes seront eux rassurés de savoir que si on les fait monter en première ligne de la précarité c’est pour que la droite gagne les présidentielles. Voilà qui va finir de les convaincre.

Intervenant mardi (7 mars) en fin d’après midi devant les députés, de Villepin s'est engagé à "respecter les inquiétudes et les peurs qui s'expriment dans notre pays". C’est de colère et d’exigence qu’il aurait du parler. Quant à la peur et à l’inquiétude, elles viennent de faire leur apparition… à Matignon et dans son camp.

Le 9 mars dans l’après midi, ses sénateurs Gaudillots lui emboîtaient le pas. Le CPE est voté par 178 voix pour - A l'UMP, unanime en faveur du texte, se sont joints 12 UDF sur 33 (les autres s'abstenant), 8 radicaux du RDSE et 4 non-inscrits.


Notre avenir mérite mieux que la politique du c'est mieux que rien», (Julie Coudry, présidente de la confédération étudiante)

«Le CPE, c'est une nouvelle dissolution.» Réflexion désabusée d’un ministre UMP

A un an du rendez-vous présidentiel, ce serait concéder un avantage majeur à la gauche : on a vu, en 1986 (loi Devaquet) et 1993 (CIP) Hé ! Hop ! Villepin plus haut que Devaquet

Les experts patronaux considèrent en effet que la flexibilité réclamée par les entreprises passe d'abord par une réforme des procédures de licenciement
la conscience grandit de la nécessité de stopper la course de la précarité tous azimuts: précarité de l'emploi, précarité des salaires, précarité des conditions de travail et de vie", poursuit la CGT.

Après avoir perdu la bataille de l’opinion, il a désormais perdu la bataille de la rue.

L’UNL demande au Premier ministre Villepin d’avoir une attitude responsable et raisonnable en retirant le Contrat Première Embauche et en tirant ainsi les conséquences des échecs de sa politique, dont le CPE illustre l’absence d’ambition pour l’avenir des jeunes.Aujourd'hui le CPE-CNE est contesté socialement, contesté politiquement, contesté devant les tribunaux

"j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : vous avez perdu ! Vous êtes désavoués, battus (...). Vous ne pourrez pas rester bien longtemps droit dans vos bottes" signera le PCF par la voie de Roland Muzeau



Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile