Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Communisme dans les pays de l'ex-URSS

Une nouvelle étude réalisée par Centre national d'étude de l'opinion publique (Vtsiom) scrute l'opinion des Russes sur l'idée de l'édification du socialisme dans la Russie actuelle.


Sondage en Russie : le capitalisme, stop ou encore ?
Il se trouve que 46% des personnes interrogées approuvent une telle idée, mais seulement 10% la considèrent comme réalisable. 37% des sondés la désapprouvent.

Dans un même temps, la majorité reste persuadée que le régime socialiste a plus d'avantages que le système capitaliste (de marché): en matière de sécurité sociale (71% contre 13%); d'accès à une meilleure éducation (63% contre 21 %); d'accès un système de santé de qualité (60% contre 22%); d'égalité des chances pour tous les citoyens (62% contre 17%), d'harmonie dans les rapports internationaux (62% contre 17%); de garanties de sécurité individuelle et d'ordre légal (54% contre 18%).

Les opinions divergent quant à la question de la liberté de la presse, l'accès aux richesses culturelles et intellectuelles (40% des sondés les déclarent plus nombreux sous le socialisme, 38%, sous le capitalisme). Les avantages du capitalisme par rapport au socialisme résideraient dans l'intérêt de l'individu à voir ses efforts récompensés (45% contre 38%), l'accès et la qualité des produits de large consommation et alimentaires (39% contre 33%).

Selon 20% des interrogés, le système convenant le plus à la Russie serait le modèle suédois, où l'économie est basée sur le principe capitaliste, et la sphère sociale, sur le socialisme. L'expérience chinoise impliquant le développement de l'économie de marché sous la direction du parti communiste est rarement évoquée par les Russes (6%), et le modèle nord-coréen encore moins (1 %). 12% accordent leur préférence au modèle socialiste soviétique (URSS), et 18% optent par principe pour la mise en place d'un nouveau régime socialiste. 1 sondé sur 5 (20%), pense que le socialisme est inapproprié à la Russie moderne.

Pour 56% des interrogés, le passage de la Russie moderne au socialisme est impossible sans révolution. Un passage pacifique serait possible selon 15% d'entre eux.

Le sondage a été réalisé le 17 et 18 mars 2007 auprès de 1.600 personnes résidant dans 153 localités de 46 régions russes. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile