Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

Valérie Pécresse a répondu la lettre ouverte de l'Union des Etudiants Communistes contre la loi LRU. Si cet acte en lui-même est appréciable, sa réponse ne prend pas en compte la portée des enjeux que l'UEC lui a soumis


Valérie Pécresse répond aux Etudiants Communistes
Madame la Ministre ne se donne même pas la peine de répondre a la demande de l'UEC d’organiser un débat public sur les défis que doit affronter l’enseignement supérieur au XXIème siècle. Pour l’UEC, il est plus que jamais d’actualité d’exiger l’abrogation de la LRU et que la communauté universitaire toute entière se penche sur des contre-propositions crédible à opposer à cette loi.

Madame la Ministre, vous passez à côté de l’essentiel !

Valérie Pécresse annonce aujourd’hui que le principal objectif de son plan « Réussite en Licence » est « de diviser par deux le taux d’échec en première année en 5 ans ». Pour l’Union des étudiants communistes (UEC), Madame la Ministre passe à côté de l’essentiel : éradiquer un salariat étudiant qui divise quant à lui par deux les chances de réussite en premier cycle. Pour résoudre ce grave problème, l’UEC propose notamment une allocation de formation individualisée qui assurerait une sécurité de revenu aux étudiants pour que ceux-ci puissent pleinement se consacrer à leurs études.

Valérie Pécresse a également récemment annoncé que « les sciences humaines, par exemple, doivent mener aussi à la communication, la gestion des ressources humaines. » L’UEC dénonce fermement la spécialisation à outrance de la 3ème année de Licence qui aura comme conséquence une redéfinition des savoirs enseignés. Celle-ci modifiera leur nature et restreindra considérablement leur portée.

Quant aux autres mesures annoncées, certaines sont appréciables - augmentation du volume horaire pour certaines filières, renforcement de l’étude des langues étrangères – d’autres inquiétantes au vu de la réforme structurelle proposée. L’UEC s’inquiète d’une possible secondarisation du premier cycle et de l’absence d’un véritable statut pour les stagiaires au moment où la Ministre voudrait rendre obligatoire les stages en 3ème année.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile