Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

C'est la droite de l'ancien président Alvaro Uribe qui remporte les élections, une droite dure fermement opposée aux processus de paix avec les FARC-EP et l'ELN, une droite conservatrice alignée sur l'agenda des Etats-Unis. Elle s'impose dans un contexte de violences, d'irrégularités et d'absence de mobilisation électorale - article et traduction Nico Maury


Violences, meurtres, et élections législatives en Colombie
Pour Alvaro Uribe, le faucon des Etats-Unis en Colombie la victoire aux élections législatives sonne comme un doux son de revanche politique. Son parti, le Centre démocratique, arrive second à la Chambre des représentant.e.s (16,19% des voix et 32 député.e.s) et arrive en tête au Sénat (16,41% et 19 sénateurs). Si elle revient au pouvoir, cette droite pourrait mettre en danger l'accord de paix, stopper la réforme agraire issues des accords entre le Gouvernement et les FARC-EP et lancer une purge judiciaire contre les anciens rebelles communistes.

La droite largement en tête et majoritaire dans les deux chambres

Malgré le score d'Uribe, c'est le Parti libéral (de droite et membre de l'Internationale socialiste) qui arrive en tête à l'Assemblée avec 16,57% des voix et 35 député.e.s.

Le Changement radical, un autre parti de droite remporte 14,23% des suffrages et 30 député.e.s. Au Sénat ce parti remporte 14,07% des voix et 16 sénateurs. Les dissidents de ce parti (Parti Social de l'Unité Nationale) remportent 12,13% des voix et 25 député.e.s et 12,10% et 14 élu.e.s au sénat.

Le Parti conservateur avec 12,14% des voix remporte 21 député.e.s et 12,58% et 15 élu.e.s au Sénat.

Avec 143 député.e.s sur 163 les différents partis de droite sont majoritaires à la Chambre des représentant.e.s et avec 78 sénateurs, ils seront largement majoritaire dans cette chambre de 102 sièges.

Les autres formations politiques remportent 9 député.e.s pour l'Alliance verte (6,04%) / 10 sénateurs (8,60%), 2 député.e.s pour le Mouvement indépendant de renouvellement absolu (3,98%) / 3 sénateurs (3,27%), 2 député.e.s pour le Pôle démocratique alternatif (3%)/ 5 sénateurs (4,80%), 2 député.e.s pour Option citoyenne (extrême droite - 2,04%).

L'Unión Patriótica (avec la Lista de la Decencia) remporte 1,84% des voix (et 2 député.e.s) et 3,41% des voix au Sénat (et 4 élu.e.s).

Les autres listes remportent 3 député.e.s.

Difficile campagne pour les FARC

Malgré le processus de paix signé en 2016, la campagne des FARC a été émaillée de violences. Les candidats des Farc ont notamment dénoncé des «agressions» et des «sabotages». Le 9 février, le parti a même suspendu sa campagne à cause des violences qui touchaient les déplacements des candidats. «Pour le moment, nous avons décidé de suspendre nos campagnes jusqu'à ce que nous ayons reçu des garanties suffisantes», avait-il expliqué dans un communiqué.

La Force alternative révolutionnaire commune, qui conserve l'acronyme Farc, créée en août 2017, a obtenu seulement que 0,35% des voix pour le Sénat (52.532 suffrages) et 0,22% pour le Parlement.

Toutefois, dix candidats des Farc étaient déjà élus. En effet, l'accord de paix prévoit qu'au moins 10 des 180 sièges du Congrès soient acquis au parti. Cinq au Sénat et cinq à la Chambre des députés. Et cela pour une période transitoire de huit ans.

La participation a atteint les 48,8%.

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche