Menu

Produire des crypto-monnaies au lieu d’en acheter, c’est possible grâce aux pools de minage !

Rédigé le Mercredi 25 Mars 2020 à 17:43 | Lu 178 fois | 0 commentaire(s)

Vous avez sûrement déjà entendu parler des crypto-monnaies, ou bien des termes se rapportant à ce sujet comme le Bitcoin, la blockchain ou l’Ethereum. Certaines personnes vous ont peut-être dit qu’il fallait que vous en achetiez. Mais saviez-vous qu’il est possible de produire ses crypto-monnaies ! découvrez le pool minage.


La production de crypto-monnaies ou minage de crypto-monnaies est une activité dont on parle peu et assez complexe à assimiler au premier abord. Cependant, cette industrie a un rôle primordial et vital dans l’existence et la pérennité des crypto-monnaies et de ce que l’on appelle la blockchain.

Que sont les crypto-monnaies ?
Avant de s’intéresser au minage de crypto-monnaies et à son principe et son fonctionnement. Il est important et intéressant d’expliquer les bases des crypto-actifs.
Si vous vous demandez encore ce que sont les crypto-monnaies et leur rôle, pas d’inquiétude à avoir il n’est pas encore trop tard pour s’y mettre. Après tout, nous en sommes encore au début de toute cette aventure et sommes encore loin d’une adoption massive auprès du grand public. Dans tous les cas, les lignes qui suivent devraient fortement vous intéresser.
 
Les crypto-monnaies sont des actifs numériques qui ont pour but d’être un moyen d’échange entre deux tiers. Elles sont émises en peer-to-peer et utilisent le principe de la cryptographie, qui est une discipline visant à protéger la confidentialité des utilisateurs tout en assurant l’authenticité et l’intégrité de la requête. Elles sont aussi le fer de lance de la philosophie cypherpunk, un mouvement dont l'objectif est d'assurer le respect de la vie privée par l'utilisation proactive de la cryptographie.
 

 

La première crypto-monnaie qui a vu le jour en 2009 et est le désormais célèbre Bitcoin. Depuis cette date, de nouvelles crypto-monnaies ont émergé comme Ethereum, Litecoin, Monero, Dash, Ripple, Beam ou encore Grin. Aujourd’hui, il en existe des milliers et ont pour particularité d’utiliser la décentralisation tant dans sa gouvernance que dans son fonctionnement.
La décentralisation est un processus par lequel les activités d'une organisation ou d’un secteur d’activité sont répartis ou délégués hors d'un lieu ou d'un groupe central faisant autorité. La planification et la prise de décision se fait alors par gouvernance horizontale, c’est à dire que personne n’est au-dessus de quelqu’un d’autre et aucun avis ne prédomine. La décentralisation peut s’appliquer dans les entreprises privées, en politique, dans l'administration publique et bien évidemment à l'économie, l'argent et la technologie et c’est pour cela que les crypto-monnaies utilisent la décentralisation.
 
Elles sont une alternative et une solution contre le monde centralisé de la finance dirigé par les banques et les gouvernements. C’est aussi un excellent moyen d’outrepasser l’ingérence des intermédiaires lors de nos échanges privés. L’intégration des crypto-monnaies dans un réseau décentralisé se fait grâce à la technologie blockchain.

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain est une technologie qui établit un système complexe décentralisé permettant de transmettre des données et informations de manière transparente, sécurisée mais surtout anonyme. Ce qui permet d’être l’infrastructure idéale pour les crypto-monnaies aux vues du respect des principes de la cryptographie et de la philosophie cypherpunk.
 
Grâce à l’apport des crypto-actifs, une blockchain ou chaîne de blocs devient un véritable livre de comptes numérique et décentralisé. Ce livre de comptes référence toutes les transactions des crypto-actifs et les informations sont disponibles à la vue de tous en respectant l’anonymat des partis inclus dans la transaction.
 
Une transaction de crypto-actifs fonctionne de cette manière. Lorsqu’un utilisateur A souhaite transférer des crypto-monnaies à un utilisateur B. L’information de transaction va être inscrite dans un hypothétique bloc, qui va regrouper de nombreuses transactions en attente. Afin de vérifier l’intégrité et la validité des transactions de ce bloc, les informations vont être transmises à des machines décentralisées répartis dans le monde. Ces serveurs vont donc effectuer un travail pour prouver que les transactions sont légales et non-frauduleuses, c’est ce qu’on appelle la preuve de travail ou en anglais, Proof of Work. Une fois, la preuve de travail achevé, notre hypothétique bloc est enfin validé et peut être ajouté aux blocs précédents et ainsi de suite et cela forme une chaîne de blocs, d'où le nom blockchain.
 

Produire des crypto-monnaies au lieu d’en acheter, c’est possible grâce aux pools de minage !

Source : Blockchain France
 
Si vous souhaitez en découvrir plus à propos de la blockchain, nous vous invitons à consulter cette vidéo.
 
Maintenant que les bases sont établies, il est grand temps de se questionner sur la production des crypto-monnaies ou minage de crypto-monnaies.

Qu’est-ce que le minage de crypto-monnaies ?

Le minage de crypto-monnaies consiste à fournir un support au réseau décentralisé d’une crypto-monnaie. En effet, pour que le réseau décentralisé puisse fonctionner, il faut des serveurs. Ces machines doivent être possédées par diverses personnes, comme vous et moi, partout dans le monde pour qu’elles soient décentralisées.
 
Précédemment, nous vous avons expliqué que dans le fonctionnement d’une blockchain, les serveurs décentralisés vérifiaient l’intégrité et la validité des transactions et donc des blocs. Et bien, c’est cette activité qui est appelée minage de crypto-monnaies ! En effet, en plus d’assurer la pérennité et l’existence de la chaîne de blocs, les mineurs (personnes minant des crypto-monnaies) assurent la validité et l’intégrité des transactions qui sont comprises à l’intérieur dans la blockchain. D’ailleurs, les machines décentralisées sont plus communément appelées mining rig. Vous l’aurez donc compris, c’est grâce au minage effectué qu’une blockchain et donc les crypto-monnaies peuvent fonctionner.
 
Du fait de leur rôle et de leur travail sur la blockchain, les mineurs sont donc récompensés en crypto-monnaies ! Et, c’est donc de cette manière que vous produisez vos propres crypto-monnaies ! Plus vous possédez de serveurs décentralisés, de mining rig, plus vous aurez de puissance allouée à la vérification des transactions (appelé puissance de hachage ou hashrate), plus vous serez important pour la blockchain et meilleur sera votre rémunération en crypto-actifs.
 
Néanmoins, il est difficile de tirer profit de cette activité si vous minez de manière solitaire. Dans un premier temps, car vous serez en concurrence avec tous les mineurs du monde et ce sera le premier à résoudre la preuve de travail du prochain bloc qui sera récompensé. Dans un second temps, miner des crypto-monnaies vous permet de recevoir un revenu en crypto-actifs, mais cette activité n’est pas gratuite, il faut acheter du matériel et surtout payer les coûts d’électricité qui ne sont pas du tout neutre.
 
Du fait de ces problématiques, certains acteurs se sont intéressés à une solution pour les résoudre. Et l’une de ces solutions est la pool de minage.

Qu’est-ce qu’une pool de minage ?

Une pool de minage ou mining pool est un service qui permet de réunir les mineurs sous une même entité. L’objectif de se réunir sous une même force est de pouvoir plus facilement résoudre la preuve de travail et donc de recevoir la récompense en crypto-actifs. De ce fait, la rémunération des mineurs sera donc beaucoup plus haute que s’ils agissaient seuls.
 
Mais concrètement, comment cela fonctionne ? Prenons l’exemple de Cruxpool, première pool de minage française. 
 
Lorsque qu’un mineur, possédant plusieurs mining rigs, veut miner de l’Ethereum. Il se rend sur le site de la pool de minage où il trouvera un lien de connexion pour commencer. Ce lien est ce qui permet aux utilisateurs de se connecter sous la même infrastructure qu’est Cruxpool. Les machines sont alors toutes associées pour n’en former qu’une seule.
 
Une fois le lien récupéré, le mineur va l’intégrer sur son logiciel de minage. Pour faire très simple, le logiciel est ce qui permet de lancer sa machine en mode minage. Il devra notamment mettre des informations, comme le nom de sa machine, l’adresse de son portefeuille (l’équivalent du RIB mais pour les crypto-monnaies), ainsi que d’autres paramètres.

Dès que cela est fait, ça y est, le mining rig commence son minage ! La machine décentralisée va effectuer le travail de résolution mathématique imposée par la blockchain, dès qu’il en trouve une, il va la partager à la pool de minage. C’est ce qu’on appelle une share. À la suite de son partage, la pool de minage va rémunérer le mineur pour son effort de travail et ceux pour chaque share trouvé. En plus de cela, lorsqu’un mineur connecté à Cruxpool trouve un bloc, c’est-à-dire qu’il résout la preuve de travail et qu’un bloc est ajouté à la blockchain, la pool de minage va alors recevoir la récompense pour la réussite de cette opération. Cette récompense va ensuite être partagée entre tous les mineurs connectés sur Cruxpool.

 

Produire des crypto-monnaies au lieu d’en acheter, c’est possible grâce aux pools de minage !

Pour résumer, une pool de minage est un intermédiaire à la manière d’une coopérative. Il est facilitateur de travail et apporte beaucoup plus de garanties financières (beaucoup plus de revenus et beaucoup plus stable) et donc permet une meilleure rentabilité pour les mineurs.

Alors, êtes-vous intéressé par le minage ?

Le minage de crypto-monnaies vous intéresse et vous souhaitez vous lancer ? Le chemin est encore long et il y a beaucoup de points que nous n’avons pas abordés ici ! Par exemple, le matériel utilisé (le mining rig) ou encore les ressources utiles au minage, comme les logiciels de minage, les portefeuilles de crypto-monnaies (wallet). Il existe de nombreux sites ou vidéos qui abordent ces sujets. Ces derniers pourront faciliter votre apprentissage et votre compréhension sur ces nouvelles technologies !