Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
20/10/2014 - 23:14

Un match France-Allemagne réussi

Peut-être que c'est l'arbre qui cache la forêt. Peut-être que la France et l'Allemagne resteront à couteaux tirés. Mais peut-être pas. L'Histoire a la dent dure: il reste encore beaucoup d'irréductibles pour penser que l'Allemagne et la France sont des ennemis naturels. Pourtant, les deux pays ont fait l'Europe. Avant la réunion ce lundi des ministres des finances, les ministres des affaires étrangères s'étaient entretenus à de nombreuses reprises. On notera que Fabius est bon prince. Revue de presse:



Un match France-Allemagne réussi
Vers un accord franco-allemand sur l'investissement dans l'UE: L'Allemagne et la France sont sur la voie d'un accord pour stimuler les investissements au niveau européen, ont annoncé lundi les ministres des Finances des deux pays. Un document commun sera présenté d'ici décembre, a déclaré le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, lors d'une conférence de presse à Berlin avec Michel Sapin, le ministre français de l'Economie Manuel Macron et son homologue allemand Sigmar Gabriel. Un conseil franco-allemand est prévu le 1er décembre prochain. "Nous allons travailler d'arrache-pied à la préparation des rencontres qui auront lieu au cours des semaines et des mois qui viennent", a précisé Wolfgang Schäuble. (Reuters)

Paris et Berlin trouvent un accord sur l'investissement- Des investissements, oui, mais du secteur privé: Le prochain Conseil franco-allemand de ce type, un format qui réunit les quatre ministres et les présidents des banques centrales des deux pays, est prévu pour le 1er décembre. Mais Wolfgang Schäuble et Sigmar Gabriel ont déjà clairement indiqué que chez eux, l'essentiel des investissements nécessaires viendraient du secteur privé, douchant les espoirs français d'un programme d'investissements publics allemands dont profiteraient par ricochet les autres pays européens. Il s'agira dans le document présenté le 1er décembre de "propositions extrêmement concrètes, extrêmement opérationnelles", a précisé pour sa part Michel Sapin, évoquant "plusieurs strates d'initiatives", à savoir à la fois "des projets communs" et "des idées pour des projets communs". (Le Nouvel Observateur)

Paris et Berlin évoquent un accord sur l'investissement, pas un «pacte» - Le chiffre de 50 milliards d'euros évoqué: Un document commun sera en effet présenté d'ici la tenue d'un conseil franco-allemand début décembre. Michel Sapin a précisé que Paris et Berlin comptaient faire des propositions communes sur l'investissement à leurs partenaires européens, dans un esprit de coopération et de concorde, mais a démenti tout « pacte » pour que la France puisse échapper à d'éventuelles sanctions européennes en raison de son dérapage budgétaire. Si aucun chiffre n'a été avancé par Paris et Berlin, le ministre de l'économie, Emmanuel Macron, avait évoqué, avant de se rendre à Berlin, que « 50 milliards d'euros d'économies chez nous, 50 milliards d'investissements chez eux, ce serait un bon équilibre » dans un entretien au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le chiffre correspond effectivement au besoin de l'Allemagne, a concédé le ministre allemand de l'économie. (Lemonde.fr)

Henri Vario-Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015