Portail Euro-Africain d'expressions et d'infos en temps réel

International

désormais, Liberté sans Frontière est dans DABIO.NET. En visitant ce blog, vous pourrez accéder au contenu du site Dabio.net. Les titres de cette page se réactualisent en temps réel. Le concept Liberté sans Frontières a murit, il devient un véritable portail et véhicule tous les messages des hommes et femmes sans voix. Pour ce faire, il retire sont soutien politiques aux rebelles du Tchad. Une énorme catastrophe pour Adouma Hassaballah le très contesté et contestable leader de L'UFCD dont Ahmat Yacoub-Dabio fut le mentor.


Ahmat Yacoub-Dabio
Ahmat Yacoub-Dabio
Toute personne a droit aux libertés sans considération de frontières.
Libertés Sans Frontières(LSF); est une association loi 1901 qui lutte pour le respect des libertés au moment où, dans la plupart de pays aux régimes dictatoriaux, les libertés fondamentales sont obstruées.

Au nom des Libertés Sans Frontière, et grâce aux nouvelles possibilités numériques qui constituent un progrès pour les libertés, nous offrons cette tribune à tous ceux qui se respectent et respectent les autres pour que tous ensemble nous oeuvrons pour un monde sans haine.

Dabio n'est pas un site d'actualité à temps réel. Il traite en priorité les cas en rapport avec les droits de l'Homme et la Liberté d'expression. Libertés Sans Frontières entreprend des nouvelles formes d’actions pour défendre les sans voix, les opprimés ; diffuser des analyses sur des différentes situations en rapport avec les droits de l’Homme ; et inciter la jeunesse à s’exprimer dans le plus grand respect de l’autre. Lire la suite de cet Edito ICI

Commentaires (0) | Permalien Facebook Google + Twitter LinkedIn Digg Google Y! Technorati Viadeo Pinterest Samedi 10 Janvier 2009 - 16:15 16:15

Qui est Ahmat Yacoub

N'DIAMENA- Ahmat M. Yacoub a tenu a expliquer qu'il ne s'agit pas de s'en prendre à l'opposition politico-militaire mais de se retirer purement et simplement.C'est ainsi qu'Ahmat Yacoub rassure ses amis.


Tchad: Ahmat Yacoub-Dabio sur le front de la paix
Quatre jours après l'annonce de Ahmat Mahamat Yacoub de se retirer de l'opposition politico-militaire et de ne plus apporter son soutien à la guerre, plusieurs amis et anciens compagnons se sont entretenus avec lui pour avoir plus du détail sur sa nouvelle position.

Yacoub a tenu a rassurer les uns et les autres de sa décision sans appel et sans arrière pensée mais il n'exclut pas dans le futur d'apporter son soutien à toute démarche indépendante pour la recherche de paix. Ahmat Yacoub s'est aussi longuement entretenu avec l'ex-premier ministre Fidel Moungar, Secrétaire général de l'Actus, le président du Compas Mr. Boulandi, Dr. Adoum Djimé Coordonnateur de CIDI, Dr. Abdelaziz Kodok président de la CPR, Mohammed Kébir Directeur d'Alwihda et représentant de l'UFCD en Europe et tant d'autres. Ahmat M. Yacoub a tenu a expliquer qu'il ne s'agit pas de s'en prendre à l'opposition politico-militaire mais de se retirer purement et simplement. S'agissant de son retour au Tchad, il a réaffirmé qu'il n'exclut pas de rentrer en octobre et s'est entretenu dimanche soir avec deux ministres.

Ahmat Yacoub qui dirige également "Liberté Sans Frontières" s'est entretenu avec des membres de l'organisation.
Source: Awa Diakhaté Editoweb MagaZine
Vous pouvez également lire: Ahmat Yacoub lâche les guerriers.
Commentaires (0) | Permalien Facebook Google + Twitter LinkedIn Digg Google Y! Technorati Viadeo Pinterest Jeudi 8 Janvier 2009 - 15:16 15:16

Président du COMPAS, une organisation qui consacre sa lutte pour la paix, Favitsou Boulandi, qui a aussi dirigé les travaux de la deuxième conférence de l’opposition à Paris, a appelé le Collège des Présidents à un dialogue inclusif, appelant son attention sur l’intention de l’Union européenne.


Dans un message adressé à Mr. Abderamane Khoullamallah, porte parole du commandement unifié, Mr. Favitsou Boulandi, Président du COMPAS, a tenu à remercier le porte parole pour la clarté des points évoqués dans son interview réalisée et publiée par Alwihda International Presse. «Nous avons lu avec plaisir ton interview sur Alwihda…Mes félicitations et tous mes vœux de succès dans ta mission », a ainsi écrit le Président du COMPAS, qui a rassuré le porte parole de la disponibilité du COMPAS à apporter sa modeste contribution dans la réflexion sur l'avenir du pays. 

Président du COMPAS, une organisation qui consacre sa lutte pour la paix, Favitsou Boulandi, qui a aussi dirigé les travaux de la deuxième conférence de l'opposition à Paris, a appelé le  Collège des Présidents à un dialogue inclusif, appelant son attention sur l'intention de l'Union européenne. 

De son côté, le porte parole n'a pas tardé à répondre au Président du COMPAS. Tout en le remerciant, Khoulamallah a appelé de ses vœux les tchadiens à s'unir pour chasser Idriss Déby, implorant Dieu de les guider pour la victoire : « Que dieu guide nos pas pour accomplir avec dignité notre mission ». Le porte parole a aussi regretté son lynchage sur le net de manière injuste par un groupe des gens et s'est engagé à ne pas répondre pour éviter d'alimenter des polémiques inutiles qui ne font qu'affaiblir la résistance. 

Pour finir, le porte parole a loué l'efficacité de la diaspora et n'a pas écarté une collaboration du collège avec elle. 

C'est une première dans l'histoire récente de l'opposition politico-militaire qu'un porte parole donne une importance à la diaspora tchadienne.
Commentaires (0) | Permalien Facebook Google + Twitter LinkedIn Digg Google Y! Technorati Viadeo Pinterest Samedi 26 Janvier 2008 - 13:28 13:28
1 2 3 4 5 » ... 11