Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



E.Macron : Le libéralisme et la finance toujours au pouvoir (2017-)

France 2 a dévoilé lundi 11 septembre un accord secret qui lierait les sociétés d’autoroutes et l’État. Le texte prévoirait des hausses de prix des péages chaque année, de 2019 à 2023


Accord secret entre l'Etat et les sociétés d'autoroutes pour augmenter les prix des péages
En 2015, l’État négociait avec les sociétés d’autoroutes le gel des tarifs des péages pour cette seule année. En compensation, APRR, Sanef, Cofiroute et autre AREA, principales entreprises du secteur,auraient obtenu du gouvernement de l’époque des augmentations de prix des péages chaque année pendant cinq ans, à partir de 2019. C’est en tout cas ce que révèle France 2 dans l’édition du 20 heures du lundi 11 septembre. L’accord serait signé par Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie et Ségolène Royal, ministre de l’Écologie de l’époque.

Selon l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), le surcoût pour les automobilistes serait de 500 millions d’euros, rapporte France 2. L’accord entre l’État et les sociétés d’autoroutes prévoirait également une stabilité fiscale et une clause pour allonger la durée des concessions. Interrogé par la chaîne publique, les sociétés d’autoroutes se défendent en rappelant que “l’État a bloqué les tarifs à l’occasion de la hausse prévue au 1er février 2015. Cette mesure est contraire aux contrats, elle est illégale. L’État a donc été contraint d’en compenser les effets."

L’enjeu financier est colossal. Au total, 17 sociétés sont concessionnaires d’autoroutes en France. Le chiffre d’affaires cumulé de ces dernières était de 9,4 milliards d’euros en 2015. 97% des recettes des sociétés d’autoroutes proviennent des péages, contre seulement 2% des redevances commerciales dont s’acquittent notamment les gestionnaires d’aires de services (distributeurs de carburant, établissements hôteliers ou de restauration...) et 1% pour la location par des opérateurs de télécommunication des fibres le long des voies.

Capital.fr

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest

un compteur pour votre site

Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / Adhérent à la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile