Quantcast
Sommaire
Afrique et Moyen-Orient
24/01/2022 - 02:01

Mali : Le nouveau terrain géopolitique et géostratégique entre l’occident et la Russie

L’actualité en Afrique de l’Ouest depuis un moment est la situation du Mali. Un bras de fer avec l’ancien colonisateur qui commence par donner un vrai visage de reconquête du territoire Malien. Qui en a un intérêt, et quel intérêt, on ne saurait le dire pour l’instant.



L’occident et la Russie se discutent-ils le Mali ?

C’est une question difficile à répondre officiellement parce que nous sommes à une période où on ne peut plus parler de colonisation. C’est du moins la théorie puisque dans la réalité, les grandes puissances n’ont jamais cessé de se battre pour conquérir de territoire. C’est ce qui se passe aujourd’hui au Mali. L’occident et la Russie sont en face d’un affrontement stratégique. Il faut être plus précis pour désigner la France. Il est vrai que l’occident l’accompagne mais l’ancien colonisateur ne veut pas laisser la Russie prendre sa place. 

Il parait plus ou moins flou que les intérêts des uns et des autres. Ce qui est affiché officiellement est la recherche de la démocratie. En effet, le Mali a connu tout récemment un coup d’Etat militaire. Actuellement, ce sont les militaires qui sont au pouvoir. Ce qui n’est pas du goût de la communauté internationale. La démocratie doit revenir. Le pays doit retrouver à sa tête un civil élu conformément à la constitution malienne. Nous sommes encore loin de ces vœux de la communauté internationale puisque les militaires pensent y rester pendant cinq ans au moins.

Que cherchent la France et la Russie au Mali ?

Officiellement, ils y sont tous pour assurer la sécurité du peuple malien. Ils y sont tous pour combattre les terroristes qui mettent à mal l’intégrité du territoire. Il faut faire la nuance que la Russie ne reconnaît pas encore officiellement, même si les autorités maliennes reconnaissent avoir un accord militaire avec la Russie. C’est d’ailleurs ce que n’admet pas la France qui y était officiellement depuis des décennies. C’est tout une confusion qui cache l’intention de chacun des acteurs.

Le Mali n’admet pas pour le moment qu’on dise qu’il veut abandonner la France. C’est pourtant ce qui se dessine. Pour les autorités maliennes, c’est plutôt la France qui les a abandonnés dans le cadre du combat contre les terroristes. Depuis une dizaine d’année, la présence militaire française n’a donné aucun résultat. Il fallait expérimenter une autre option. D’où le recours à la Russie.    

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest