Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Découvrez sur EditoWeb Magazine une plongée captivante dans l'actualité et la littérature, avec des commentaires pointus, des œuvres littéraires variées de la science-fiction au polar, au fantastique à l'ésotérique
pub        pub

référencement Google et Google Actualités



Monde: Toute l'Actu
23/04/2024 - 13:43

Vaccins, Covid Long et Nouvelle Maladie : LA SPIKOPATHIE



Ceci commence par une histoire :

« Le premier médecin que j’ai vu, c’était un interne recommandé par un de mes amis. Je suis ressortie de là avec une consultation en psychiatrie. Je sortais de son bureau et je ne me sentais pas validée, dévalorisée, limite ridiculisée. [...]

Je n’ai pas encore accepté que je resterai comme ça toute ma vie. J’ai encore espoir de guérir. »
Caroline était médecin au Canada, jusqu’au jour où un mal terrible a chamboulé sa vie2.
Du jour au lendemain, elle était incapable d’emmener sa fille à l’école sans devoir passer le reste de la journée au lit.
Elle ne pouvait plus jouer avec elle, aller se promener… Encore moins faire du sport ou garder un travail.

Depuis, la situation ne s’est presque PAS améliorée. Et ça fait déjà 4 ans que ça dure.

Le pire, c’est qu’elle n’a pas “l’air si malade” que ça !
Elle n’a pas d’immenses crevasses sur sa peau, elle ne fait pas d’allers-retours aux urgences constamment, elle n’a pas de machines médicales dans son salon…

Mais elle est au bout du rouleau.

Chaque épisode de son quotidien est une véritable épreuve, qui mobilise le peu d’énergie qu’elle est capable de produire.
Certaines personnes lui ont même fait sentir que le problème venait d’elle, et qu’il ne tenait qu’à elle d’aller mieux…
Mais la vérité est ailleurs et Caroline est loin d’être seule.

Comme des millions de personnes en France et dans le monde, elle est probablement affectée par une nouvelle maladie que l’on vient tout juste de découvrir…

Elle se répand sournoisement à travers le globe depuis près de 4 ans…

Jusqu’à présent, on ne savait pas bien pourquoi elle frappait.

Encore moins combien de temps cet état va durer, ni même si la situation est susceptible de s’améliorer un jour.
Ce qu’on savait en revanche, c’est qu’elle ciblait spécifiquement certaines personnes touchées par le Covid
OU certaines personnes épargnées par le Covid mais vaccinées.

Et si le virus du Covid n'était que la face immergée de la pandémie ?

Si une maladie inconnue jusqu’ici, sournoise et insidieuse, s’était glissée dans les fissures laissées par le Covid ?
Si elle avait échappé, durant près de 3 ans, aux projecteurs de l'attention publique tout en affectant la qualité de vie de millions de personnes ?

Cette maladie vient tout juste d’être découverte.

Mais aucun grand média n’a encore révélé son nom !
 

1 Européen sur 30 concerné ! 

D’après l’OMS, en novembre 2023, près de 25 millions de personnes en Europe pourraient être touchées par cette maladie3
Autrement dit, c’est 1 Européen sur 30 qui pourrait en réalité être affecté4 !

Cela pourrait leur permettre de retrouver une vie normale après des longs mois d’errance : 

« J'ai cherché des solutions sur internet et j'ai testé des traitements expérimentaux en faisant une balance bénéfice-risque acceptable. J'ai été jusqu'à Madrid voir d'autres médecins.» Thibaud, qui se bat depuis 3 ans5.

« Je traîne ça depuis plus de 14 mois, et je ne sais toujours pas combien de temps ça va continuer. Cette incertitude, et le fait que l’on n’a toujours que très peu de réponses sur la meilleure manière de gérer cette maladie, peuvent être très perturbants.» Abbie, 28 ans6.

« Je souhaitais avoir un cancer [...] Je me disais “si jamais j’ai un lymphome au moins ça va être plus facile d’avoir de la reconnaissance et puis des soins”. [...] 

Ma fille avait 5 ans quand je suis tombée malade. Elle ne se rappelle plus comment j’étais quand j’étais capable de jouer avec elle.»
Caroline, qui ne peut plus travailler depuis 4 ans7.
 

Jusqu’à présent, ces personnes étaient presque systématiquement laissées pour compte...
Elles faisaient le tour des forums de malades et demandaient des dizaines d’avis médicaux dans l’espoir de trouver comment mettre fin aux différents signes de cette maladie8
 

  • Fatigue ;
  • Sensation d’essoufflement ;
  • Étourdissements ;
  • Palpitations ;
  • Gênes musculaires et articulaires ;
  • Anxiété ;
  • Formation de caillots sanguins potentiellement dangereux pour le système cardio-vasculaire ;
  • Nausées ;
  • Perte de cheveux ;
  • Problème de concentration et difficultés d’apprentissage…
  •  
Pour ces personnes, la découverte de cette maladie est une avancée capitale

Mais il y a mieux ! 

Car les scientifiques auraient découvert comment celle-ci se déclenche….

Ce qui leur a permis de proposer plusieurs moyens de défense prometteurs !
L’heure d’un vrai retour à la normale pour des millions de personnes est-il enfin arrivé ?

En tout cas, il est permis de l’espérer !

Pour l’heure, laissez-moi vous en dire un peu plus sur les origines de cette fameuse maladie…
 

« En pleine pandémie, des journalistes et des professionnel·le·s de santé ont été réduits au silence et emprisonnés

De ce fait, des personnes n’ont pas pu accéder aux informations sur le COVID-19, notamment sur la manière de se protéger et de protéger leurs communautés. Environ cinq millions de personnes ont perdu la vie du fait de la pandémie de COVID-19 et le manque d’informations a sans doute été un facteur contributif. » Rajat Khosla, directeur des recherches, du plaidoyer et de la politique à Amnesty International9.
 

Du temps de la pandémie du Covid, il ne devait y avoir qu’une seule vérité, celle répandue par le discours officiel10.
Les résultats de certaines études indépendantes étaient passés sous silence, certains médecins étaient discrédités, une partie de la population a été ridiculisée11

Mais aujourd’hui, les responsables de cette censure ont perdu de leur influence.

Les journalistes et les chercheurs peuvent enfin mener un vrai travail de fond sur les dessous de cette pandémie…
Et sur ce vaccin qu’on nous avait présenté comme LE miracle qui allait tout régler12 !

Les études permettent aujourd’hui de remettre en question la dangerosité réelle d’un des composants du vaccin, aussi présent dans le virus du Covid : la protéine spike.

Mais également de faire une distinction claire entre la protéine spike du virus… 

Et la protéine spike vaccinale, qui a été modifiée en laboratoire13 !

Cette dernière pourrait bien être la source des phénomènes de “Covid longs” survenus sans infection au virus14.
Il était temps de crever l’abcès…
 

  • Vaccin à ARN messager… Ou thérapie génique ? De quoi doit-on réellement parler ?
  • A-t-on modifié notre ADN et notre microbiote avec ces vaccins ?
  • Est-on face au vaccin le plus meurtrier de ces dernières décennies ?
  • A-t-on vraiment fait tous les tests qui s’imposaient avant de mettre les vaccins sur le marché ?
  • Y a-t-il vraiment eu plus de décès dans les pays les moins vaccinés ?
  • La protéine spike vaccinale est-elle vraiment inoffensive, comme le prétendait les fabricants du vaccin ?
  • La concentration en ARN messager des vaccins de rappel était-elle plus importante, comme l’ont suggéré certains chercheurs ?
  •  

Encore plus de risques si vous êtes en bonne santé ?!

Pendant les campagnes de vaccination, de nombreux scientifiques craignaient déjà que le vaccin puisse fragiliser la santé cardio-vasculaire ou neurologique15

Or, les études de ces derniers mois tendent à valider cette crainte16.

C’est même peut-être pire que ce que l’on pensait !

Dans la plupart des cas, les complications liées à un vaccin classique concernent généralement davantage les populations déjà à risque, celles dont l’immunité est déjà fragilisée (en raison de l’âge ou de troubles de santé).

Avec la vaccination anti-covid on a assisté à un phénomène inverse pour certains effets secondaires17 !

Par exemple, les personnes de plus de 65 ans avaient 88 fois plus de risque de faire un infarctus du myocarde après un vaccin anti-Covid qu’à la suite d’un vaccin antigrippal18

C’est déjà énorme, évidemment.

Mais chez les personnes âgées de 18 à 49 ans, le risque était 430 fois supérieur19 !!

Même chose pour les syndromes de Guillain-Barré, une maladie qui se caractérise par une attaque des nerfs par le système immunitaire pouvant aller jusqu’à la paralysie.

Si vous aviez plus de 65 ans au moment de vous faire vacciner, vous aviez 3 fois plus de risques d’être affecté par ce problème par rapport à un vaccin anti-grippal20

Et jusqu’à 7 fois plus de risques si vous aviez moins de 17 ans21 !

Je vous parle là de risques à court terme, qui apparaissent dans les jours, ou dans les semaines qui suivent l’exposition à la protéine spike…

Pour ce qui est des effets à long terme ?

Faute de recul suffisant, il est encore trop tôt pour le dire.

Ce qui est sûr grâce à ces études, c’est que la toxicité de la protéine spike modifiée a probablement été sous-estimée22
Et c’est encore plus inquiétant, lorsqu’on sait que cette protéine vaccinale pourrait être plus difficile à éliminer que son homologue naturelle !

Voilà pourquoi, selon moi, toutes les personnes vaccinées devraient s’intéresser de près à la nouvelle maladie qui serait directement liée à la protéine spike : j’ai nommé  la spikopathie .

L’identification et la reconnaissance de cette pathologie n’en est qu’à ses débuts.

Qui sait si, dans 5 ou 10 ans, certaines personnes vaccinées et asymptomatiques jusqu’ici ne subiront pas des effets à retardement générés par cette exposition à la protéine spike ?

Quels effets à long terme cette protéine vaccinale aura-t-elle sur le génome humain ?

Car voyez-vous, la découverte de cette nouvelle maladie, et surtout, de ses origines change TOUT…

Surtout pour ceux à qui on a collé l’étiquette du « Covid long » sans leur apporter de solutions concrètes !
Elle expliquerait en effet23 :

  • Pourquoi certains symptômes du Covid persistent… Alors que le virus n’est plus présent dans l’organisme.
  • Pourquoi certaines personnes vaccinées ont un « Covid long »… Alors qu’elles n’ont JAMAIS été infectées par le virus.
  • Comment nous pourrions lutter contre les troubles persistants découlant d’une infection au Covid ou des complications du vaccin.
 
Ce n’est pas un hasard si les scientifiques l’ont nommé “spikopathie”.

Elle découlerait d’une accumulation dans l’organisme de protéines spike, qui provient à la fois du virus et des vaccins24.

Concrètement, cette protéine est censée être éliminée par votre organisme, soit en même temps que le virus, soit au bout de quelques semaines dans le cas du vaccin.

MAIS, chez certaines personnes, cette protéine inflammatoire et toxique serait bloquée dans les tissus de l’organisme…
Et pourrait provoquer, entre autres, des troubles neurologiques, de la fatigue, des symptômes gastro-intestinaux, de l’anxiété, des problèmes respiratoires…

Bref, tout ce qui, jusqu’ici était considéré comme les signes d’un « Covid long », et qu’on ne parvenait pas à expliquer…

À ce jour, il n’existe aucun traitement officiel pour lutter contre ce « Covid long », qu’il soit d’origine vaccinale ou non25.
Les professionnels de santé doivent avancer à tâtons pour trouver comment venir en aide à leurs patients et lutter contre les troubles liés à cette pathologie.

Au mieux, ils parviennent à prescrire des traitements pour atténuer les symptômes.
Au pire, certains patients se retrouvent à vivre avec leurs troubles depuis des mois, sans la moindre solution26.

Le SARS-CoV-2, le virus du Covid est toujours en circulation. Et même si son agressivité est largement affaiblie après ses nombreuses mutations, vous ne pouvez pas exclure la possibilité d’être infecté un jour !
 

Sources : Pure santé.info

 

  1. Caroline Grégoire, Espérer guérir de la COVID longue depuis quatre ans | Témoignage | Rad, Radio Canada, 26 mars 2024.
  2. ibid.
  3. Emilien Verdon, Le Covid long touche un Européen sur trente, avec des gênes durables pour certains, RTS, 27 novembre 2023.
  4. ibid.
  5. ibid.
  6. Rattrapée par la COVID-19 ! Le témoignage d’Abbie, une infirmière britannique vivant avec une COVID longue, Organisation mondiale de la santé, novembre 2023.

  7. Caroline Grégoire, Espérer guérir de la COVID longue depuis quatre ans | Témoignage | Rad, Radio Canada, 26 mars 2024.
  8. Parry P.I. Lefringhausen A. & all, Spikeopathy’ : Covid-19 spike protein is pathogenic, from both virus and vaccine mRNA, Biomedicines, août 2023.
  9. La censure et la mésinformation aggravent la crise sanitaire, Amnesty International, 19 octobre 2021.
  10. ibid.
  11. Patrick de Casanove, Après l’emmerdeur, l’enfumeur : covid, un mensonge d’État, Contrepoints, 4 février 2022.
  12. Henri Agut, Le miracle vaccinal doit inclure rigueur et prudence, John Libbey, 31 mai 2021.
  13. Parry P.I. Lefringhausen A. & all, Spikeopathy’ : Covid-19 spike protein is pathogenic, from both virus and vaccine mRNA, Biomedicines, août 2023.
  14. Hanna N. & all, Biodistribution of mRNA COVID-19 vaccines in human breast milk, eBio Medecine, septembre 2023.
  15. Amin Gasmi & all, A global survey in the developmental landscape of possible vaccination strategies for COVID-19, Clinical Immunology, avril 2022.

  16. Vaccine Adverse Event Reporting System.
  17. ibid.
  18. ibid.
  19. ibid.
  20. ibid.
  21. ibid.
  22. Hanna N. & all, Biodistribution of mRNA COVID-19 vaccines in human breast milk, eBioMedecine, septembre 2023.
  23. Parry P.I. Lefringhausen A. & all, Spikeopathy’ : Covid-19 spike protein is pathogenic, from both virus and vaccine mRNA, Biomedicines, août 2023.
  24. ibid.
  25. Emilien Verdon, Le Covid long touche un Européen sur trente, avec des gênes durables pour certains, RTS, 27 novembre 2023.
  26. ibid.
  27. Parry P.I. Lefringhausen A. & all, Spikeopathy’ : Covid-19 spike protein is pathogenic, from both virus and vaccine mRNA, Biomedicines, août 2023.
  28. Parry P.I. Lefringhausen A. & all, Spikeopathy’ : Covid-19 spike protein is pathogenic, from both virus and vaccine mRNA, Biomedicines, août 2023.
  29. Amin Gasmi & all, Traditional Chinese Medicine as the preventive and therapeutic remedy for COVID-19, Current medicinal chemistry, 31 mars 2023.
  30. Emilien Verdon, Le Covid long touche un Européen sur trente, avec des gênes durables pour certains, RTS, 27 novembre 2023.
  31. Margot Brunet, Ministres, scientifiques, opposition… Leurs plus gros mensonges sur le Covid-19, Marianne, 11 décembre 2021.
  32. La censure et la mésinformation aggravent la crise sanitaire, Amnesty International, 19 octobre 2021.




Lu 198 fois






Monde: Toute l'Actu | Nouvelles, textes, poèmes et fictions | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League



+ de News

Guerre en Ukraine


Facebook
Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Publicité
Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.


Partagez vos posts dans notre rubrique Courrier des Lecteurs

PUBLICATION IMMÉDIATE