Informations et Actualités des blogs EditoWeb MagaZine

Mardi 30 Octobre 2007 - 15:54


Tchad: pourquoi la France condamne L'Arche de Zoé; Comment l'Arche de Zoé démarchait sur l'Internet; M. de Villepin n'a "jamais été informé" des difficultés d'Airbus avant juin 2006; Un costume sur mesure pour Sarkozy; L'hébergement d'urgence s'est amélioré depuis un an; Dix-huit personnes inculpées dont les neuf Français; etc. Toute l'actualité nationale lue par les grands quotidiens nationaux: - Avec Le Figaro, Libération, Le Monde, L'Humanité, La Croix, Le Parisien/Aujourd'hui en France, La Tribune, Les Echos, L'Equipe


Le Figaro:
Tchad: pourquoi la France condamne L'Arche de Zoé
Les mésaventures des militants humanitaires compromettent les efforts de paix autour du Darfour. LA FRANCE s'en remet au Tchad pour faire juger les membres de l'association L'Arche de Zoé. Paris redoute les conséquences de l'affaire sur le déploiement dans l'estduTchad, le mois prochain, de la force européenne dont elle a pris l'initiative.

Libération:
Comment l'Arche de Zoé démarchait sur l'Internet
«Aidez-nous à sauver ces enfants d'une mort certaine», «nous avons besoin de vous», «ensemble, essayons de sauver ces enfants»: pour démarcher les familles candidates à «l'accueil» d'enfants du Darfour, l'Arche de Zoé lançait depuis plusieurs mois appels et communiqués sur les forums consacrés à la famille ou à l'adoption, en France ou en Belgique.

Le Monde:
M. de Villepin n'a "jamais été informé" des difficultés d'Airbus avant juin 2006
L'ancien premier ministre Dominique de Villepin a réaffirmé, mardi 30 octobre, lors de son audition devant la commission des finances du Sénat, que ni lui ni ses services à Matignon n'avaient "jamais été informés" des difficultés d'Airbus avant leur annonce officielle en juin 2006.

L'Humanité:
Un costume sur mesure pour Sarkozy
Le terrible suspense a pris fin. La commission de réflexion et de propositions sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République, aussi appelée « comité Balladur », a rendu ses conclusions hier. De leur travail entamé en juillet, les treize sages ont donc couché par écrit 77 mesures (lire ci-contre) censées rendre la Ve République « plus démocratique », notamment en ce qui concerne le rôle du chef de l'État.
Lire la suite du point presse France, en ouvrant la pièce jointe ci dessous: