Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

Les femmes autochtones expliquent dans pour de nombreuses communautés indigènes, les services de santé sont menacés par les politiques promues par le gouvernement d'extrême droite de Jair Bolsonaro - traduction Nico Maury


Des centaines de femmes issues de diverses tribus indigènes du Brésil ont défilées ce lundi avec des manifestations à Brasilia (capitale) pour demander au président Jair Bolsonaro davantage de soins de santé sur leur territoire. Elles ont décidées d'occuper le siège du ministère de la Santé.

Après leur arrivée dans les locaux ministériels, ces femmes mobilisées ont déclaré que les services de santé sont menacés par les politiques promues par le gouvernement Bolsonaro et que plusieurs communautés indigènes étaient touchées par ces actions politiques.

La dirigeante autochtone Sonia Guajajara a déclaré que jusqu'à présent, 113 femmes originaires de 25 États, sont représentées.


"Nous représentons ceux qui ne sont pas encore venus ici pour dire que nous n'accepterons jamais l'imposition du programme destructeur du gouvernement Bolsonaro", a déclaré Guajajara.

De même, la représentante autochtone Xakriabá de Minas Gerais, Célia Xakriabá, a déclaré que le moment était de la plus haute importance pour les femmes. "Nous nous subissons l'emprise de la force de la nature, mais notre ennemi est l'État, qui ne nous reconnaît pas en tant que peuples d'origine."

Cette occupation dont la revendication est "Territoire: notre corps, notre esprit" s'inscrit dans la marche des femmes autochtones issues de différentes régions du Brésil et c'est jointe mercredi aux manifestations en rejet de la politique actuelle de Bolsonaro à l'égard des peuples d'origine.

Telesur

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

i[Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile