Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Informations syndicales et luttes

Dimanche 5 Mars 2006

Manifestation anti-CPE
Marseille 7 mars
10H30 Vieux port


CPE – TOUS CONCERNES
La mise en place par la droite et le MEDEF du CPE et du CNE (Contrat première embauche et Contrat nouvelle embauche), n’a rien d’une banale adaptation technique. Il s’agit d’une nouvelle étape dans la reconfiguration des règles du jeu de notre société. Ce sont des changements fondamentaux qui visent à généraliser la précarité avant que le code du travail lui-même ne subisse les derniers outrages contre tous les salarié-e-s.

La jeunesse est ciblée comme terrain d’expérimentation et comme victime désignée de toutes les remises en cause.

Apprentissage à 14 ans – travail de nuit à 15 ans – CNE – CPE – la jeunesse est la nouvelle classe exploitable et corvéable à merci

Dans la jeunesse, dans l’opinion publique, ça ne passe pas.

Pour imposer le CNE et le CPE, la droite ne s’embarrasse pas des règles élémentaires de la démocratie : pas de concertation avec les partenaires sociaux, pas de débat parlementaire, avec les ordonnances cet été sur le CNE et le 49,3, sans vote donc, à l’Assemblée nationale pour faire adopter le CPE...

Les jeunes, conscients des enjeux qui concernent directement leur avenir se mobilisent, les salariés aussi. Ils le montrent chaque jour et le 7 mars ils le feront massivement à travers toute la France.

L'opinion publique un temps interrogative sur la nature du CPE a pris la mesure du problème et le rejette aujourd’hui massivement.

Nous refusons la société du capitalisme mondialisé
L'efficacité de la société, le bien être de l'individu exigent d'autres choix politiques, une autre conception des rapports humains dans la société et au travail qui placent la personne humaine au cœur de ses objectifs, qui développe les solidarités, l’entraide, le partage, l’égalité.
Jamais l'humanité n'a possédé autant d'atouts permettant son développement. Les capacités humaines et technologiques, les savoirs, et l'argent doivent servir à cela.

Ce n’est pas ce qui motive le pouvoir. Rentabilité maximum des capitaux, baisse des rétributions du travail, affaiblissement des droits et des acquis sociaux sont les moteurs de leur politique. Ca ne marche plus. Cette logique est mortelle. Il faut ouvrir la voie aux exigences d’une nouvelle civilisation qui conjugue les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.



Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile