Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Espace Japon/Corée

Le 28ème congrès du Parti communiste japonais c'est terminé dimanche par la réélection de la direction nationale du Parti et son Comité central. Les délégué.e.s du JCP ont adopté une nouvelle plateforme idéologique et stratégique - article et traduction Nico Maury


Kazuo Shii réélu à la tête du Parti Communiste Japonais
Le Parti communiste japonais (JCP) a modifié sa plateforme programmatique et stratégique pour la première fois en 16 ans. Il a également adopté une résolution visant à renforcer sa coopération avec les partis d'opposition (plus de détails dans un article précédent)

Après un congrès de cinq jours à Atami, dans la préfecture de Shizuoka, les délégué.e.s du JCP ont validé la nouvelle plateforme idéologique et stratégique. La résolution du JCP qualifie l'administration du Premier ministre japonais Shinzo Abe de "pire tyrannie politique" et que pour en finir avec cette situation un gouvernement de coalition, avec les partis d'opposition, doit émerger des prochaines élections législatives.

Le congrès a également renouvelé sa direction en maintenant le Président du parti, Kazuo Shii, et le chef du secrétariat du parti, Akira Koike. La sénatrice Tomoko Tamura a été réélue Vice-Présidente (n°2 du JCP) et elle devient la première femme à diriger le Comité politique du Parti communiste du Japon. Tetsuzo Fuwa, considéré comme le pilier idéologique du JCP, a lui aussi été renouvelé dans ses fonctions.

Kazuo Shii a déclaré aux journalistes que les partis d'opposition ont accepté de travailler ensemble pour en finir avec la gestion Abe et rétablir le constitutionnalisme. Il a déclaré que la prochaine tâche consiste à construire un gouvernement de coalition.

Kazuo Shii réélu à la tête du Parti Communiste Japonais
Qui est Tomoko Tamura ?

Tomoko Tamura est élue à la chambre haute de la Diète du Japon (Chambre des conseillers - sénat japonais). Elle est née le 4 juillet 1965 (54 ans).

En 1984, lors de son entrée à l'université, elle rejoint la Ligue de la Jeunesse démocratique du Japon (organisation de jeunesse du Parti communiste) et milite pour l'abolition des armes nucléaires et la gratuité des frais de scolarité. Elle rejoint le Parti communiste japonais en Octobre 1985.

A la fin de ses études elle intègre le Comité central de la Jeunesse démocratique du Japon où elle sera en charge de la presse de la ligue.

En octobre 2006, elle devient vice-présidente du Comité de Tokyo du Parti communiste japonais. En avril 2016, elle est élue vice-présidente du Parti communiste japonais et membre du Comité exécutif permanent.

Elle est élue pour la première fois en juillet 2010 comme sénatrice et est réélue en 2016.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile