Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Du 14 au 18 janvier 2020, le Parti Communiste Japonais tient son 28ème congrès dans une situation difficile pour la société japonaise. Le Parti Communiste japonais qui sort d'une crise politique souhaite proposer un plan d'action visant à trouver des réponses à la fois immédiate et sur long terme pour construire une société socialiste à l'image du Japon du XXIème siècle - article et traduction Nico Maury


Le 28ème congrès du Parti Communiste Japonais réaffirme son engagement pour le socialisme
Renforcer la base militante du Parti communiste et la diffusion du journal

Le 7 septembre 2019, la 7ème Assemblée générale du Comité central du Parti communiste a initié un "Mouvement d'expansion partisan", une campagne visant à renforcer les effectifs du JCP et d'élargir la diffusion du journal, le Shimbun Akahata (le Drapeau rouge). Ce "Mouvement" devant se clore sur le congrès.

Ainsi depuis le mois de septembre, 2533 nouveaux membres ont rejoint le JCP. Et la diffusion du journal a progressé avec 16.646 lecteurs de plus. Le Parti communiste revendique environ 270.000 membres et 1 million de lecteurs pour le Shimbun Akahata (toutes éditions confondues). L'objectif du Parti communiste est de renforcer sa base militante dans la catégorie des 30-50 ans et dans les jeunes générations afin de dynamiser les structures primaires du JCP.

Le pourcentage de femmes membres du Parti est de 49,0%, tandis que le pourcentage de femmes en responsabilité dans organes dirigeants des districts est de 28,7%, dans les organes dirigeants préfectoraux est de 27,1% et dans les organes centraux est de 22,4%. Accroître l'égalité des sexes et accroître la participation des femmes à la prise de décisions est aussi l'un des enjeux majeur du 28ème congrès du JCP.

Le 28ème congrès du Parti Communiste Japonais réaffirme son engagement pour le socialisme
Deux objectifs majeurs : La victoire de la coopération de l'opposition et la percée du Parti communiste japonais

L'enjeu politique du congrès est de fixer l'agenda permettant au Parti communiste d'atteindre les 8,5 millions d'électeurs (15% des suffrages) et de permettre au Japon de clore l'ère politique du parti libéral démocrate d'Abe pour ouvrir une nouvelle perspective économique, sociale dans un pays en crise.

La progression du JCP permettrait d'ouvrir "la voie à un gouvernement de coalition d'opposition pour réaliser les réformes démocratiques énoncées dans la plate-forme du parti". Le JCP entend :

1- Protéger la vie des gens en réduisant la taxe sur la consommation à 5% et en reconstruisant l'économie japonaise.
2- Créer une réelle Sécurité sociale qui garantisse l'accès à l'emploi, l'éducation etc.
3- Engager une réforme politique
4- Sortir du nucléaire
5- Bloquer tout changement de l'article 9 de la Constitution et obtenir le départ des troupes étasuniennes du Japon.

En réaffirmant le rejet de l'impérialisme et des armes nucléaires, le JCP veut promouvoir un nouveau Japon, basé sur la construction d'une société socialiste.

Construire un société socialiste dans le Japon du XXIème siècle

"L'effort pour progresser vers le socialisme et le communisme dans une nation capitaliste développée est un nouveau défi historique pour le monde au 21e siècle." explique le document d'orientation du 28ème congrès du JCP.

"La transformation socialiste émanant d'un pays capitaliste développé est une tâche confrontée à des difficultés particulières mais aussi à un potentiel riche et important." Le texte de résolution explique que cette transformation sociale reste basée sur "la socialisation des moyens de production" et sur l'utilisation des progrès techniques (et leurs développements) "réalisés à l'ère capitaliste (productivité)" mais soumis à un "système de régulation et de gestion sociale de l'économie, visant à protéger la vie et les droits des gens".

Le JCP créer au XXIe siècle un siècle une "humanité sans exploitation ni oppression".

De plus face à l'urgence climatique, le JCP réaffirme que le seul moyen de surmonter cette crise climatique est "d'adapter les idéaux socialistes à nos jours" car il n'y a pas de solution dans le système actuel (capitaliste). Le socialisme dépassant le capitalisme est une solution fondamentale au problème.

Le 28ème congrès du Parti Communiste Japonais réaffirme son engagement pour le socialisme

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF). Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin.

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF). Ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin.

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile