Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Actualités et informations

Selon le seul maire communiste du pays, le capitalisme est trop ancré en Turquie pour être déraciné du jour au lendemain. Toutefois, de petites mesures pour créer des emplois locaux et promouvoir une agriculture coopérative peuvent aider à le faire avancer sur la "voie du socialisme" - traduction Nico Maury


L'unique maire communiste de Turquie promet d'avancer vers le socialisme
Fatih Macoglu, du Parti Communiste Turc (TKP), est devenu maire du district central de Dersim après les élections locales du 31 mars, lors de laquelle le parti AKP, du président Tayyip Erdogan, ai perdu le contrôle de la capitale Ankara et du centre d'affaires de la Turquie, Istanbul.

Dans un pays où la politique a souvent été dominée par des partis nationalistes ou islamistes de droite et où le TKP n'a recueilli que 0,16% des suffrages lors du scrutin, la victoire de Macoglu est un motif de célébration parmi la gauche turque.

Cependant, la ville de Dersim, dans l’est du pays, qui abrite des minorités telles que les Kurdes, les Zazas et les Alevis, est connue depuis longtemps pour ses vues laïques de gauche et à rebours de la politique nationale.

Le gouvernement turc a révoqué le dernier maire élu de Dersim, soupçonné d'avoir des liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), parti interdit, et a nommé un administrateur qui a construit des murs autour de la mairie pour des raisons de sécurité.

Après son élection, M. Macoglu a commencé par détruire les murs, mais il sait également qu'il doit adapter ses idéaux aux conditions économiques et sécuritaires difficiles de la province turque.

"Lorsque nous sommes allés voir les gens avant les élections, ils ont fait remonter deux problèmes. Premièrement, ils ne voulaient pas de murs, de bureaucratie entre le peuple et la municipalité. Deuxièmement, il y avait la question du chômage" a-t-il déclaré à Reuters lors d'une interview dans son bureau.

"En tant que partie de ce monde où les lois du capitalisme, de l'impérialisme, et du fasciste dominent, ce pays est incapable de travailler sans eux", a-t-il déclaré, frappant un ton pragmatique qui lui a valu le respect au-delà des cercles d'extrême gauche et de Dersim.

"Bien sûr, nous n’établissons pas le communisme. Nous voulons ouvrir la voie au socialisme dans un territoire qui a été pollué par le capitalisme."

«ÉQUITÉ ET ÉQUALITÉ»

Macoglu s'est fait connaître il y a cinq ans lorsqu'il a été élu à la tête de la ville d'Ovacik. Il a remboursé l'essentiel de la dette considérable de la municipalité, fourni des transports en commun gratuits et ouvert des terres du gouvernement à l'agriculture.

Le travail de Macoglu à Ovacik a changé la vision du communisme des Turcs ordinaires, déclare Serife Ozdemir, 64 ans, enseignant à la retraite de Malatya, l'un des nombreux admirateurs de la Turquie, à se rendre à Dersim pour féliciter son nouveau maire. "Par le passé, si deux personnes se battaient au lieu de jurer, l'une crierait« communiste, communiste »et l'autre se sentirait offensée",.

Dersim a toujours été une "société socialiste", a déclaré Serkan Sariates, 44 ans, propriétaire de librairie qui porte un béret avec une étoile rouge, "parce que les gens ici croient en l'équité et en l'égalité".

En promettant une plus grande transparence, Macoglu a placé des affiches à l'extérieur de la mairie détaillant les dépenses et les revenus de la municipalité.

Il vise à réduire le taux de chômage élevé - qui est autour de 35% - en promouvant le tourisme, les fermes coopératives et la construction de logements écologiques à louer. Il souhaite également réduire le lourd endettement de la municipalité d'ici deux ans, renouvelant ainsi son succès à Ovacik.

Reuters

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile