Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

La Milice Bolivarienne, organisée en Unités de défense populaire intégrale (UDPI) est composée de 3.295.335 personnes, de tout sexe. Elle est la milice des "paysan.ne.s, des ouvrier.e.s, des travailleurs-travailleuses", le peuple en arme pour défendre la révolution - article et traduction Nico Maury


La Milice Bolivarienne, le peuple en arme pour défendre la révolution
L’objectif fixé par le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, il y a sept mois, visant l’incorporation de plus de trois millions d’hommes et de femmes dans la milice nationale bolivarienne, a été dépassé. "Nous avons atteint trois millions deux cent mille milicien.ne.s prêts au combat, à la défense de la patrie et de la révolution bolivarienne".

Lors d'une réunion avec les gouverneurs, les maires et les protecteurs qui s'est tenue lundi à Miraflores, à Caracas, il a déclaré qu'elle était prête à se joindre aux tâches d'organisation, de mobilisation et de maintien de l'ordre intérieur du pays. Des tâches liées à la protection de la souveraineté et à l'autodétermination.

Le peuple en arme

En outre, le commandant en chef des Forces armées nationales bolivariennes (FANB) a révélé que le nombre d'unités populaires de défense intégrale (UPDI) est passé de 50.000 à 63.890.

Les UPDI sont constitués "de paysan.ne.s, des ouvrier.e.s, des travailleurs-travailleuses", a expliqué le commandant de la milice bolivarienne, Manuel Bernal.

"321.433 fusils seront distribués pour nos miliciens", a expliqué Maduro dans le cadre d'un grand plan visant à sécuriser le pays jusqu'à la fin de l'année.


Protéger les infrastructures du sabotage

Au cours de la transmission, Maduro a déclaré qu'il y avait eu ce lundi et mardi une "attaque terroriste contre le système électrique" qui a été résolue "grâce aux travailleurs-travailleuses" de la société publique Electric Corporation (Corpoelec).

"Il a été possible de contenir ces deux attaques hier et aujourd'hui et de reconstituer rapidement le service, mais chaque fois que l'opposition fasciste tente de nuire au pays, elle attaque le système électrique, car les services publics sont attaqués", a-t-il déclaré.

Par conséquent, il a appelé à la formation "de corps de combattant.e.s" dans des entreprises de service public pour une "une sécurité à 100%" dans les locaux et éviter ainsi "ces attaques terroristes et fascistes de personnes qui cherchent à nuire au pays tout le temps".

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile