Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Inde - Népal - Pakistan - Bangladesh - Sri Lanka

Plusieurs scrutins locaux et partiels étaient ouverts au Népal ce dimanche. Sur les 52 sièges en jeu, 30 ont été remporté par les communistes népalais lors de ces élections locales en forme de référendum pour le gouvernement communiste - article et traduction Nico Maury



454.114 électeurs et électrices étaient appelés aux urnes pour renouveler leurs élu.e.s de 52 sièges vacants dans différents niveau de pouvoir (villes, provinces et circonscription de Kaski-2).

Le Parti communiste népalais (NCP), au pouvoir, a remporté 30 sièges, suivi du Congrès népalais avec 13 sièges lors des élections partielles organisées pour renouveler les 52 sièges vacants. Le Samajwadi Party (gauche) a remporté 4 sièges, le Rastriya Janata et le Rastriya Janamorcha 3 sièges et un candidat indépendant est aussi élu.

Pour la circonscription de Kaski-2 (Chambre des représentant.e.), les communistes conservent le siège avec une avance forte sur les rivaux du Nepali Congress. Bidhya Bhattarai (NCP) s'impose largement en tête du scrutin avec 24 394 voix. Le candidat du Congrès népalais, Khemraj Poudel, a recueilli 15.991 voix. Bhattarai a remporté l'élection avec une avance de 8403 voix.

Le NCP remporte ainsi 30 sièges dont une circonscription nationale (Kaski-2), le siège de l’Assemblée de l’État à Dang-3 (B), 3 chef.fe.s de municipalités rurales et 2 chefs adjoints. Il cède 6 sièges au NC et en remporte 7 sur ce même parti, de plus il remporte 1 siège supplémentaire gagné sur un candidat indépendant.

Le Nepali Congress confirme son leadership de l'opposition et remporte 13 sièges lors de ces élections. Il remporte le siège de maire de la sous-métropole de Dharan.

Les observateurs politiques estimaient que ce scrutin était un mini-référendum sur la politique du NCP au pouvoir. Les résultats des élections montrent que le soutien public au parti au pouvoir reste inchangé. La participation s'est fixée à 65,43%.
Le Parti communiste népalais (NCP) remporte des élections partielles cruciales

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile