Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



La France n'est pas aux travailleurs, elle est à 500 familles qui la pillent

Mercredi 24 Octobre 2007

financement de la sécurité sociale : une faillite organisée de l’état au bénéfice des grands intérêts de la finance


Loi de finance 2008
Le déficit du régime général est historique, 12 milliards d’euros pour 2007. Le projet de loi de finance de la sécurité sociale (PLFSS) doit être présenté ce mardi aux députés et vise à ramener le déficit à 9 milliards d’euros en 2008.

Que propose le gouvernement ?

- instauration de la franchise médicale,
- allongement de la durée de cotisation pour les retraites,
- coupes franches dans les dépenses de santé,
- hôpitaux financés à l’activité,
- pénalisation fiscale des pré-retraites
- TVA « sociale »

Les finances vont mal. La croissance n’est pas au rendez-vous et risque même de souffrir d’un contexte international de plus en plus tendu. L’état risque la faillite et tous les français, dans le même effort de responsabilité, doivent en prendre la mesure. Travailler plus longtemps, même pour les taches pénibles, se soigner moins et payer une partie des soins en plus des cotisations salariales, payer une taxe injuste sur les produits de consommation courante qui pénaliseront plus encore un pouvoir d’achat qui se réduit de plus en plus.

Et les grandes entreprises, les employeurs ?

Ils feront un effort, un petit, et peut-être... Après le rapport de M. Seguin, un amendement au PLFSS pourrait instaurer une contribution patronale de 2,5% sur les stocks options, qui au mieux permettrait de rapporter 3 milliards d’euros.
C’est bien peu au regard des cadeaux fiscaux de cette année qui s’élèvent à 15 milliards d’euros. C’est encore moins au regards des cadeaux faits sur 20 ans qui s’élèvent à 450 milliards d’euros.

Et qu’ont apporté à l’emploi et aux salaires ces cadeaux ? Rien. L’emploi stagne, le pouvoir d’achat régresse, les salaires sont gelés, les inégalités s’accroissent, et pas de retour de la croissance. Par contre les bénéfices en bourse eux progressent toujours.

Nous proposons donc de renverser cette logique, en :

- taxant les revenus boursiers au même taux que les salaires (environ 13 milliards d’euro),
- annulant 12 des 15 milliards d’euro du paquet fiscal destinés aux plus riches,
- Prélevant 0,5 % sur les actifs financiers ‘environ 17 milliards d’euro),
- Multipliant par 2 l’Impôt sur la Fortune (4 milliards d’euro)

C’est en responsabilisant les entreprises sur leur impact social que nous inverserons la tendance, à moins qu’il y ait une volonté de vider les caisses de l’état pour accélérer la libéralisation de secteurs nationaux, vitaux pour la société.

Nous rappellerons simplement que le Président de la République l’a esquissé en demandant un recourt plus massif aux grands groupes privés d’assurances maladies et retraites.

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile