Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



E.Macron : Le libéralisme et la finance toujours au pouvoir (2017-)

Ouverture à la concurrence, dette, dysfonctionnements, suppression de postes à la SNCF… tandis que la ministre demande un audit, la CGT organise la mobilisation


SNCF : 2018, année à hauts risques pour le rail (L'Humanité)
Hier, à la sortie de la « réunion de travail » entre la ministre des Transports et les dirigeants de SNCF Mobilités et SNCF Réseau, convoqués à la suite des dysfonctionnements à répétition qui ont affecté les gares parisiennes en décembre, Élisabeth Borne a demandé deux choses.

À Guillaume Pepy, PDG de la première entreprise, un audit technique sur des grandes gares françaises qui devra être finalisé fin mars ainsi que des « propositions d’actions, notamment sur les investissements prioritaires dans ces grandes gares, proposées pour fin avril 2018 ».

À Patrick Jeantet, dirigeant de la seconde, le lancement d’un « diagnostic complet sur l’ensemble des systèmes d’alimentation électrique, de signalisation et sur les postes informatiques de toutes les grandes gares parisiennes (…) ainsi que sur les principales gares en région ».

Un « enfumage » pour la CGT, qui voit dans cette séquence « le nouvel acte d’une pièce de théâtre du genre vaudeville ». Car, explique Cédric Robert, responsable de la communication de la CGT cheminots, « l’objectif n’est autre que de créer un environnement propice à la stigmatisation de la SNCF, des cheminots et de leur statut, et de pousser encore plus loin l’ouverture à la concurrence », en attendant le rapport confié à l’ancien patron d’Air France, Jean-Cyril Spinetta. Celui-ci, qui doit être rendu fin janvier, a pour mission de définir « l’avenir du modèle ferroviaire français » qui fera ensuite l’objet d’une loi d’orientation des mobilités promise pour avril.

« Les conclusions seront sans surprise », assure la CGT, qui craint que le gouvernement se serve des dysfonctionnements pour en « finir avec le train public ». Et appelle « tous les cheminots, les associations d’usagers, les usagers eux-mêmes, ainsi que toutes celles et tous ceux qui souhaitent défendre un service public ferroviaire de qualité » à participer à une grande journée de manifestation, le 8 février à Paris. Car, précise le syndicat, « il s’agit d’ouvrir un véritable débat public ». Le gouvernement prépare une nouvelle ouverture à la concurrence des TER. Or, l’entrée de nouveaux acteurs sur un réseau « déjà en difficulté, complexe et saturé, ne présage pas de futures améliorations du service », assure Cédric Robert.

Depuis dix ans, 30 000 postes ont été détruits

D’autant que la réduction de la masse salariale et le développement de la sous-traitance vont se poursuivre. Depuis dix ans, 30 000 postes ont été détruits, précise le syndicaliste. La SNCF prévoit d’en supprimer 2 000 l’an prochain. Les salaires des cheminots sont gelés depuis quatre ans. Des « efforts », explique la direction, qui ont permis une envolée des bénéfices cette année, note les Échos. S’il est difficile d’avancer des chiffres de résultat net à un mois et demi de la clôture des comptes, le quotidien économique estime que la marge opérationnelle, qui permet de mesurer la rentabilité d’une entreprise, devrait être de 2,6 milliards d’euros pour SNCF Mobilités, contre 2,28 milliards en 2016.

Des choix qui « expliquent une très grande part des problèmes », a jugé Philippe Martinez, hier matin sur France Info. Le secrétaire général de la CGT propose « d’embaucher, parce qu’on a perdu des métiers dans tous les domaines ». Dans la maintenance, en 2017, la moitié des travaux ont été sous-traités, note Cédric Robert. « Tout cela a un coût », affirme-t-il, avant de rappeler que la réforme de 2014 – qui a éclaté la SNCF en trois Epic distincts : SNCF (Epic de tête), SNCF Réseau, SNCF Mobilités, pour soi-disant permettre une ­réduction de la dette – a eu comme effet d’accentuer les difficultés en rendant « plus complexes les relations entre les différents services de l’entreprise ». Quant à la dette, celle-ci n’a fait que gonfler et dépasse désormais les 40 milliards d’euros. Elle devrait même atteindre 63 milliards en 2026, si l’on en croit le contrat de performance pluriannuel signé récemment avec l’État. Un passif que l’État a promis de reprendre en échange d’une réforme du statut des cheminots et surtout d’une remise en cause de leur régime de retraite.

Clotilde Mathieu
L'Humanité

Nicolas Maury
Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Digg Google Tape-moi Blinklist Furl Reddit Newsvine Y! Blogmarks Technorati Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération du Rhône (69) - Secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Les publications sur ce blog n'engagent pas la responsabilité de la section de Vaulx-en-Velin du PCF, mais uniquement de son auteur.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Rhône (69) - Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Les publicacions en aquest bloc no comprometen la responsabilitat de la secció de Vaulx-en-Velin, però només el seu autor.

Rubriques

Recherche




Classement de sites - Inscrivez le vôtre!


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile