Twitter
Facebook
Google+
Nicolas Maury Militant PCF Istres






 



Révolution bolivarienne et socialisme en Amérique Latine

Le nouveau président de la Chambre des député.e.s a annoncé qu'il présenterait une loi visant à renvoyer l'armée dans ses casernes - traduction Nico Maury


Sergio Choque (MAS) est élu président de la Chambre des député.e.s de Bolivie
Sergio Choque, leader de la majorité du Mouvement Al Socialismo (MAS), a été élu jeudi matin à la présidence de la Chambre des député.e.s de Bolivie, un pays en crise politique après le coup d'État contre l'ancien président Evo Morales.

Sergio Choque a indiqué qu'il était parvenu à un consensus entre la fraction parlementaire du MAS et le député Inés López, du groupe de l'unité démocratique (UD), pour obtenir le soutien de la plénière qui assumerait pour cette législature la présidence de la Chambre des députés.

Dans ses premières déclarations à la tête de la Chambre basse, Sergio Choque a demandé "aux secteurs mobilisés de cesser les violences ... nous ne devons plus nous affronter".


Il a critiqué la répression policière contre les partisan.e.s de l'ancien président Evo Morales, exilé au Mexique.

Il a également annoncé qu'il présenterait à la Chambre un projet de loi visant à renvoyer l'armée dans ses casernes.

Sergio Choque a dénoncé "au monde entier la violation des droits fondamentaux, du droit à la liberté d'expression, à la vie et à l'éducation, les droits violés par ce coup d'Etat en complicité avec la police et les forces armées".

Lors des élections du 20 octobre, le MAS, dirigé par Morales, a obtenu plus des deux tiers des voix dans les deux chambres de l'Assemblée plurinationale (parlement) bolivien.

Morales, qui a remporté la présidence pour exercer un quatrième mandat, a été contraint de démissionner dimanche dernier, après de violentes manifestations et la "suggestion" de démissionner faite à la fois par la police et les forces armées.

Telesur

Nicolas Maury
Facebook Twitter LinkedIn Digg Google Tape-moi Reddit Meneame Viadeo Pinterest


Perspective COMMUNISTE
Nicolas Maury
Nicolas Maury
Militant communiste, membre du Parti Communiste Français (PCF), Fédération des Bouches Rhône (13) - Ancien secrétaire de la section de Vaulx-En-Velin. (Membre du Cairde Sinn Féin / de l'Assemblée nationale catalane / et de la CGT)

Adhérent au Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) de 2004 à 2014 - Coordinateur de l'Union de ville Ouest-Etang-de-Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Saint Mitre) de 2007 à 2009, Secrétaire à l'organisation de la Fédération des Bouches-du-Rhône du MJCF (2009-2011) et Coordinateur Fédéral du MJCF du Rhône (mars- novembre 2014), membre du Conseil National du MJCF de 2009 à 2014.

Perspectiva comunista (CAT)

Militant comunista, membre del Partit Comunista Francès (PCF), Federació de Boques del Roine (13) - ex-Secretari de la secció de Vaulx-en-Velin, (Membre de Cairde Sinn Féin, Assemblea Nacional Catalana i dels CGT)

En complir amb el Moviment de Joves Comunistes de França (MJCF) 2004-2014 - Coordinador de la unió de ciutats oest estany de Berre (Istres, Fos, Martigues, Port de Bouc, Sant Mitre) a partir del 2007 al 2009, Secretari d'organització de la Federació del Boques del Rhône dels MJCF (2009-2011) i Coordinador Federal dels MJCF del Rhône (de març a novembre de 2014), membre del Consell Nacional MJCF 2009-2014.

Rubriques

Recherche




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile