Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Europe
01/01/2021 - 17:02

COVID-19 : Le Royaume-Uni donne son feu vert au vaccin Oxford-AstraZeneca


Le Royaume-Uni a donné son feu vert mercredi 30 décembre 2020 au vaccin anti-Covid développé par le groupe britannique Astrazeneca avec l'université d'Oxford, grâce auquel les autorités comptent accélérer la campagne de vaccination lancée début décembre.



Face à la flambée des taux de contamination et de décès dus au Covid-19, le gouvernement britannique compte bien changer le cours de l’épidémie dans son pays. Ce mercredi 30 décembre 2020, l’agence britannique du médicament, la MHRA (Medicines and Healthcare products Regulatory Agency), a annoncé au petit matin avoir donné son feu vert à l’utilisation du vaccin développé par l’université d’Oxford et la firme pharmaceutique AstraZeneca, sise à Cambridge. 

Le Royaume-Uni devient ainsi le premier pays à approuver ce vaccin, très attendu pour des raisons pratiques. Il est bien moins cher que celui déjà distribué et peut être conservé à la température d'un réfrigérateur, soit entre deux et huit degrés Celsius, ce qui facilite une vaccination à grande échelle.
"Le gouvernement a accepté aujourd'hui la recommandation de l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d'autoriser l'utilisation du vaccin Covid-19 de l'université d'Oxford/Astrazeneca", a annoncé mercredi matin un porte-parole du ministère de la Santé.

Ce feu vert "fait suite à des essais cliniques rigoureux et à une analyse approfondie des données par des experts de la MHRA, qui a conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d'efficacité", a ajouté ce porte-parole dans un communiqué.

Le Premier ministre Boris Johnson a par ailleurs salué une nouvelle "vraiment fantastique" et un "triomphe pour la science britannique". 
"Nous allons maintenant vacciner autant de gens possibles le plus rapidement possible", a-t-il déclaré sur Twitter.

Selon les informations, le vaccin sera utilisé dès le 4 janvier au Royaume-Uni qui en a commandé 100 millions de doses. Ce vaccin devient le deuxième qui est approuvé par la MHRA, après celui de Pfizer/BionTech inoculé à plus de 600.000 personnes depuis le 8 décembre.

Lu 204 fois




Frank Robin









Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb