Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Europe
29/07/2021 - 15:23

La France dénonce les règles de quarantaine "discriminatoires" et "excessives" du Royaume-Uni


La décision de maintenir la quarantaine pour les voyageurs venant de France en Angleterre est "incompréhensible" et "discriminatoire", a déclaré aujourd'hui le ministre français des Affaires européennes.



L'Angleterre a déclaré jeudi qu'elle autoriserait les visiteurs de l'UE et des États-Unis entièrement vaccinés à arriver sans devoir passer par la quarantaine à partir du 2 août, mais qu'elle ne réexaminerait les règles applicables aux voyageurs en provenance de France qu'à la fin de la semaine prochaine.

Les changements de règles seront également appliqués par les administrations écossaise et galloise.

Réagissant à la nouvelle, le ministre français des Affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré à la chaîne de télévision française LCI TV que le maintien des mesures en place pour les seuls voyageurs français n'était pas fondé sur des données scientifiques.

Il a déclaré : "C'est excessif, et c'est franchement incompréhensible sur le plan sanitaire (...). Ce n'est pas fondé sur la science".

Il a ajouté : "C'est une décision discriminatoire à l'égard des Français car tous les Européens, même ceux qui viennent de pays dont la situation sanitaire est plus difficile que la nôtre avec la variante Delta ou d'autres ne sont plus concernés par cette quarantaine."

Mme Beaune a déclaré que la France ne prévoyait pas de mesures de rétorsion "pour l'instant".

Le gouvernement britannique a déclaré qu'il maintenait les règles de quarantaine pour les voyageurs en provenance de France en raison de la présence de la variante Beta dans ce pays, mais les responsables français affirment que la majorité des cas proviennent de l'île de la Réunion, dans l'océan Indien.

La décision de permettre aux citoyens européens et américains vaccinés d'éviter la quarantaine intervient six mois après que certains pays européens ont annoncé qu'ils accepteraient les vaccins britanniques au lieu de procéder à des tests ou d'imposer une quarantaine.

Les voyageurs à destination de l'Angleterre qui disposent d'une preuve de vaccination dans l'Union européenne ou aux États-Unis, et qui disposent d'un délai supplémentaire de deux semaines pour que les vaccins fassent effet, seront désormais traités de la même manière que les personnes qui ont été entièrement vaccinées par le NHS.

Les leaders du secteur du voyage ont salué cette décision.

Sean Doyle, président et directeur général de British Airways, a déclaré : "Avec la baisse des cas de Covid au Royaume-Uni et l'augmentation continue des vaccinations, il est temps que le gouvernement contribue à la réouverture du couloir de voyage crucial entre le Royaume-Uni et les États-Unis, qu'il fasse passer davantage de pays de la catégorie orange à faible risque sur la liste verte pour permettre aux clients de réserver en toute confiance et qu'il revoie les exigences actuelles en matière de tests coûteux qui sont en décalage avec celles de nos voisins."

 

Lu 248 fois




Victor Delhaye-Nouioua









Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb