Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

soyez-y!

Europe
11/03/2022 - 15:59

La Russie veut interdire Instagram, Meta une "organisation extrémiste"

Meta a récemment modifié sa politique en matière de discours haineux pour autoriser les messages appelant à la violence contre l'armée russe.
La Russie a décidé d'interdire Instagram, tout en désignant Meta comme une "organisation extrémiste".



Ces nouvelles restrictions interviennent peu après que Meta - qui possède Instagram, WhatsApp et Facebook - a annoncé qu'elle allait rompre avec la politique existante et autoriser les utilisateurs à appeler à la mort des forces armées russes.

La désignation du géant de la technologie provient du bureau du procureur général de la Fédération de Russie, selon un rapport d'Interfax.

"Conformément à la loi fédérale "sur la lutte contre les activités extrémistes", le bureau du procureur général de la Fédération de Russie a envoyé une demande au tribunal pour reconnaître Meta Platforms Inc. comme une organisation extrémiste et interdire ses activités sur le territoire de la Fédération de Russie", a déclaré aujourd'hui le bureau du procureur général de la Fédération de Russie.

WhatsApp "ne sera pas affecté par les mesures prises à l'encontre de Meta, puisqu'il s'agit d'un moyen de communication et non de diffusion d'informations", a déclaré une source à l'agence publique RIA Novosti, contredisant ainsi les informations initiales.

Le gouvernement russe avait déjà pris des mesures contre Facebook - en l'interdisant dans le pays - mais Instagram et WhatsApp sont des services beaucoup plus populaires, notamment auprès des jeunes, et avait donc, jusqu'à présent, reporté les actions contre ces plateformes.

Les rapports indiquent également que Meta cherche à revenir sur son récent changement de politique qui autoriserait les appels à la violence contre l'armée russe.

"À la lumière de l'invasion en cours de l'Ukraine, nous avons fait une exception temporaire pour les personnes touchées par la guerre, afin d'exprimer des sentiments envers les forces armées envahissantes tels que 'mort aux envahisseurs russes'", a déclaré Meta dans un communiqué.

Ce changement vise principalement les pays impliqués dans le conflit et les pays européens voisins, mais uniquement en ce qui concerne spécifiquement l'invasion. Meta a déclaré qu'elle continuerait à supprimer les discours haineux visant les Russes en général, et provenant de territoires situés en dehors du conflit immédiat.

De manière controversée, cependant, ces "mesures temporaires" ont également permis de faire l'éloge du bataillon néonazi Azov, qui a admis avoir recruté des néonazis et qui est actuellement armé dans la lutte contre la Russie.

"Pour le moment, nous faisons une exception étroite pour les éloges du Régiment Azov strictement dans le contexte de la défense de l'Ukraine, ou dans leur rôle en tant que partie de la Garde nationale ukrainienne.

Victor Delhaye-Nouioua



Lu 110 fois






Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest