Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Découvrez sur Editoweb Magazine une plongée captivante dans l'actualité et la littérature, avec des commentaires pointus, des œuvres littéraires variées allant de la science-fiction au polar, en passant par la littérature fantastique et l'ésotérisme.
pub        pub

référencement Google et Google Actualités


Europe
14/03/2023 - 08:15

La Suisse choisit de détruire des missiles Rapier plutôt que de les laisser entre les mains de l'Ukraine

La Suisse, pays connu pour sa neutralité, a récemment montré sa volonté de ne pas s'impliquer dans le conflit entre l'Ukraine et la Russie. En effet, plutôt que de permettre l'utilisation d'armes suisses dans cette guerre, le pays a choisi de démanteler un arsenal encore performant et de détruire des missiles Rapier. Cette décision a été justifiée par le président de la Confédération suisse, Alain Berset, qui a affirmé que les armes suisses ne devraient pas être utilisées dans des guerres. Cette position de neutralité de la Suisse dans le conflit ukrainien a déjà été exprimée à plusieurs reprises, notamment en interdisant à ses partenaires européens de transférer des munitions à l'armée ukrainienne.



La Suisse a choisi de ne pas s'impliquer dans le conflit opposant Kiev à Moscou en Ukraine, ni directement ni indirectement. Pour démontrer sa neutralité dans le conflit, la Confédération helvétique a décidé de démanteler un arsenal encore performant au lieu de l'envoyer en Ukraine. Elle va bientôt se débarrasser de 60 systèmes de défense sol-air Rapier, une batterie antiaérienne développée par la British Aircraft Corporation dans les années 1960. Ces missiles avaient été acquis en 1980 et modernisés à plusieurs reprises, mais ont été déclassés fin 2022. Peter Schneider, ancien directeur de la Revue militaire suisse, a déclaré que ces missiles, bien que vieux, ne sont pas complètement obsolètes et auraient pu être utilisés pour protéger le ciel ukrainien contre les attaques aériennes russes, notamment sur les cibles civiles. La Suisse prévoit également de détruire dans les années à venir 248 chars d'infanterie M113 et plus de 100 canons d'artillerie de type M109.

​Le président de la Confédération suisse, Alain Berset, a déclaré que les armes suisses ne devraient pas être utilisées dans des guerres. La Suisse a déjà affirmé son refus de coopérer dans le conflit entre l'Ukraine et la Russie depuis plus d'un an. Elle a à plusieurs reprises empêché ses partenaires européens de transférer des munitions à l'armée ukrainienne, même si celles-ci avaient été vendues par la Suisse. En effet, le pays avait le pouvoir de décider d'interdire ou d'autoriser cette aide.

Frank Robin



Lu 398 fois






Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!





+ DE NEWS

Guerre en Ukraine


FACEBOOK
Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.