Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Découvrez sur Editoweb Magazine une plongée captivante dans l'actualité et la littérature, avec des commentaires pointus, des œuvres littéraires variées allant de la science-fiction au polar, en passant par la littérature fantastique et l'ésotérisme.

pub        pub       
référencement Google et Google Actualités
 
Commerces et services
20/09/2023 - 22:13

La mode ? Comment définir la mode ?


Quelles que soient les difficultés auxquelles la France est confrontée, l'industrie de la mode du pays fera toujours feu de tout bois. Un récent rapport de l'Institut français de la mode (IFM) a révélé que le secteur surpasse plusieurs grands métiers à forte valeur ajoutée, notamment l'aérospatiale et la production automobile.



Source intéressante : https://lausanne.casa/mode/
 
Comment la mode française continue à créer la tendance mondiale
Pourtant, selon le directeur de Jean Paul-Gaultier, "les Français ne sont pas très conscients du poids que représentent les industries de l'art de vivre du pays". Comment la mode française est-elle parvenue à s'imposer sur la scène mondiale et pourquoi continue-t-elle à passer inaperçue ?
La révolution française
L'image de la France comme patrie de la haute couture remonte à l'époque du "Roi Soleil", Louis XIV. Les goûts décadents du roi l'ont amené à nationaliser l'industrie textile, plaçant la conception et le contrôle de la qualité sous les auspices royaux. Cette approche a façonné l'industrie française de la mode pendant des siècles et perdure encore aujourd'hui.
Le terme "haute couture" a été popularisé en référence à la maison de couture parisienne de l'Anglais Charles Frederick Worth. Les vêtements de la maison Worth datant de l'époque victorienne étaient légendaires, et ses créateurs ont été parmi les premiers à lancer des tendances mondiales en dehors de la royauté.
Leur qualité était telle que l'épouse de Napoléon, Eugénie, en était une acolyte dévouée, et le terme est devenu un sceau d'approbation très respecté. Il est toujours protégé par la loi française et délégué par le gouvernement aux meilleures maisons de couture françaises.
Le passage de la royauté à l'attrait populaire a été cimenté par Coco Chanel. Connue aujourd'hui autant pour sa vie privée controversée que pour ses réalisations, Chanel a révolutionné la mode populaire d'une manière inégalée dans l'histoire. Stimulée par la popularité croissante des sports féminins après la Première Guerre mondiale, Chanel a abandonné le corset décrié au profit de vêtements amples.
Du look "flapper" caractéristique des années 20 à l'invention du sac à bandoulière, de la "petite robe noire" aux bijoux décontractés, Chanel a même changé, à elle seule, la perception du bronzage comme étant peu féminin. La mode moderne s'inspire encore largement de son influence, et c'est elle, plus que quiconque, qui a fait de la France la force dominante du XXe siècle.
Des merveilles modernes
Le mandat de Chanel en tant que reine de la mode a duré jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle la mode a été naturellement étouffée dans toute l'Europe. Les rumeurs de complicité de Chanel avec les nazis ternissent la marque et la couronne est à prendre.
C'est alors qu'entre en scène Christian Dior, dont la célèbre remarque est la suivante : "L'Europe en a eu assez des bombes, elle veut maintenant voir des feux d'artifice". Son retour aux tailles pincées de type corset n'est pas nouveau, mais ses créations élaborées à une époque de rationnement des tissus lui apportent une grande notoriété.
Des concurrents se sont formés à Londres et à Milan et la bataille pour la primauté a fait rage, mais la France s'est rétablie dans les années 60 avec les collections décontractées ou "prêt-à-porter" d'Yves Saint Laurent, qui a une fois de plus fait entrer la haute couture dans le courant dominant. À l'instar de la popularisation du look "flapper" par Chanel, ces créations accessibles allaient devenir tout aussi emblématiques et plus lucratives que les vêtements sur commande de la haute couture.
Au XXIe siècle, ces grandes marques ont continué à dominer le marché. Mais si la France veut développer de nouveaux créateurs talentueux et nourrir son industrie de nouveaux talents, elle a besoin de nouvelles entreprises. En 2010, l'économie française était en grande difficulté, et l'industrie de la mode en était l'une des principales victimes. La crise financière mondiale avait réduit à néant les dépenses de luxe, et des marques telles que Christian Lacroix et Cacharel s'étaient déclarées en faillite après une longue histoire de débrouille.
L'avenir des entreprises de mode françaises
C'est alors qu'intervient la "banque de la mode" française : un dispositif gouvernemental destiné à aider les entreprises de mode à démarrer. Sous l'impulsion du président Sarkozy, après consultation d'Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue, cette initiative a incité les banques à accorder davantage de prêts aux jeunes entreprises, l'État se portant garant.
Il s'agissait également de maintenir et de promouvoir le label "Made in France", considéré comme un signe universel de qualité. En 2011, cela a conduit à la fusion de nombreux labels différents au sein de la "Origine France Garantie", qui est désormais la marque de fabrique de toutes les exportations françaises.
Six ans plus tard, les signes sont positifs : le secteur vaut aujourd'hui 150 milliards d'euros. Mais c'est dans les petites entreprises de mode que germent les graines de la croissance future. Le pays méconnu du denim, l'ancien centre textile de Nîmes, produit à nouveau des jeans artisanaux (bien que le denim soit importé d'Italie).
À l'autre bout du spectre, des entrepreneurs avisés adoptent l'esprit de Chanel en utilisant le web pour démocratiser la mode. Les sites de vente de mode d'occasion Vide Dressing et le site haut de gamme Vestiaire Collective redonnent vie à des modèles anciens, tandis qu’un Showroom vend les tendances de la saison en cours à des prix accessibles.
Il est peut-être révélateur que la plupart des succès récents de la France dans le domaine de la mode soient liés au commerce électronique plutôt qu'à la création. La France est un leader mondial dans le domaine de la technologie, avec ses pôles technologiques désignés, ce qui constitue le point de rencontre parfait entre l'ancien et le nouveau monde.
Mais on peut également supposer qu'à mesure que les portails de mode en ligne connaissent un succès croissant, ils pourraient chercher à lancer leurs propres lignes pour consolider leur marque. Et pour contrôler la production afin d'obtenir une qualité élevée, l'initiative française "Industrie du futur", qui vise à créer un secteur manufacturier spécialisé en plein essor, sera mise à l'honneur. 


josie bonet

Lu 148 fois






Flashback :
< >

Dimanche 3 Mars 2024 - 21:03 Acheter un appartement à la Chaux-de-Fonds

Dimanche 3 Mars 2024 - 20:56 Acheter une maison à la Chaux-de-Fonds

Lundi 26 Février 2024 - 14:52 Genève et son économie

Monde: Toute l'Actu | Nouvelles, textes, poèmes et fictions | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest