Informations et Actualités des blogs EditoWeb MagaZine

Vendredi 19 Octobre 2007 - 16:38

Paris: Nicolas Sarkozy désormais sans Cécilia; Karachi: Benazir Bhutto échappe à un attentat meurtrier au Pakistan; Rugby: Afrique-du-Sud-Angleterre, dans la mêlée de l'intégration; l'actualité lue par les plus grands quotidiens nationaux: Le Figaro, Libération, Le Monde, L'Humanité, La Croix, Le Parisien/Aujourd'hui en France, La Tribune, Les Echos, L'Equipe ...


Nicolas Sarkozy désormais sans Cécilia

L'Élysée a annoncé hier le divorce du couple présidentiel. Une première dans l'histoire politique française.

Benazir Bhutto échappe à un attentat meurtrier au Pakistan

LE BILAN de l'attentat suicide commis hier soir à Karachi dans le cortège en l'honneur de l'ancien premier ministre pakistanais Benazir Bhutto au premier jour de son retour d'exil dépassait, dans la nuit, les cent morts et plus de 150 blessés, dont certains se trouvaient dans un état grave. L'attentat a été commis peu après minuit, heure locale, alors que le camion sur lequel Benazir Bhutto avait pris place était entouré d'une foule compacte.

Divorce social

Conflit dur et prolongé (comme en 1995), forte mobilisation en annonçant d'autres ou baroud d'honneur des syndicats ? Tout semblait possible au soir d'une journée de grève annoncée réussie avant même qu'elle commence. On avait même assisté à un scénario assez exceptionnel dans l'histoire du mouvement social. Le ministre du Travail lui-même, Xavier Bertrand, avait prédit dès le 14 octobre une grève si puissante qu'elle immobiliserait quasiment tous les trains de France, les bus et les rames de métros parisiens. Manière, peut-être, d'amortir par anticipation l'effet de la protestation collective et de délivrer un message: de toutes façons, le gouvernement ne reculera pas.


La France prise en otage par le divorce des Sarkozy

Le diable s'est bel et bien habillé en Prada", écrit, vendredi 19 octobre, le quotidien suisse 24 heures, qui raconte l'"apogée malheureuse d'un mois d'octobre noir pour le président de la République". "Ce n'est pas la semaine de Nicolas Sarkozy", renchérit l'éditorialiste du Guardian. Ses ennuis ont commencé lorsque la France a été battue au rugby. Lundi, il a dû consentir à divorcer après avoir essayé, en vain, pendant un an, de convaincre Cécilia de rester. Jeudi, plus de 73 % des employés du rail étaient en grève et ont décidé de prolonger celle-ci vendredi, plus suivie que celle de 1995.
Lire la suite de la Revue de Presse EditoWeb Magazine en ouvrant la pièce jointe ci dessous: