Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
France
26/08/2021 - 14:10

Du feu à l’eau, le Var passe d’une catastrophe naturelle à une autre!


Le changement climatique que vit l’humanité ces dernières décennies ne manque de révéler sa réalité chaque jour. La situation allant de mal en pire interpelle non seulement les spécialistes de l’environnement, mais plus encore chaque habitant de la terre. C’est le Var qui a fait les frais ce mardi dans l’après-midi. De fortes averses de plus et d’orages ont provoqué une inondation sans pareille.



Mobilisation de plus d’une centaine de pompiers, des plongeurs, des évacuations en urgence, un blessé pour l’instant et des dégâts matériels. L’intempérie a semblé exagérer alors qu’on pensait y trouver une solution contre les incendies de la semaine. Personne ne s’attendait à une telle intensité de plus en quelques minutes.

Pendant que les incendies dictaient encore leur loi à la région, c’est un orage qui vient surprendre le Var de par son intensité. On enregistre déjà 150mm d’eau en 1h30.  Les témoignages font état de grêlons de la taille d’œufs de pigeon qui ont précédé la pluie.  Dans une interview, le capitaine des sapeurs-pompiers : Olivier Pécot témoigne de la surprise de l’orage. Sur le champ de batail du feu, c’est avec précipitation que les pompiers ont été mobilisés pour affronter l’eau qui montait de partout. Leur assistance à plusieurs personnes bloquées dans leur voiture sur la départementale D97 a précédée celle d’autres réfugiées au premier étage dans la rue principale et ensuite une vingtaine d’évacuations.
La promptitude des sapeurs-pompiers a été d’une grande utilité. 

Bilan des dégâts

Si on ne déplore pas de perte en vie humaine, quelques dégâts sont à l’actif de ce malheureux évènement: un camion de pompiers de SDIS renversé, un pompier blessé, des routes coupées, coupure de l’électricité, effondrement d’un faux plafond dans le hall de l’hôpital sans blessé, inondation des caves et communes, fermeture d’école, des personnes évacuées parce que leur logement inhabitable. La végétation et quelques arbres n’ont pas échappé à la force destructrice de l’orage. Si l’attente était focalisée sur la facilitation de l’extinction des feux qui ravageaient, elle ne l’était pas pour l’intensité d’eau recueillie. 

 Les 140 pompiers ont travaillé jusqu’à 1h du matin, avant de laisser la main aux services municipaux qui ont pris le relais dès ce le mercredi 25 aout.  



Frank Robin






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League