Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
08/10/2015 - 00:57

La sanction de Morano ne répare pas les dégâts

Apparemment, Nicolas Sarkozy, mis au pied du mur par les candidats de la liste régionale LR de Meurthe et Moselle, a été contraint d'exclure Nadine Morano alors qu'elle ne faisait que draguer des électeurs FN pour son parti et, en bout de course, pour Nicolas Sarkozy s’il remporte les primaires pour les élections présidentielles 2017.
Résultat des courses: Nicolas Dupont-Aignan rafle la mise et récolte les hésitants que Nadine Morano avait voulu coopter en ouvrant les portes de son parti à l'ex-ministre exclue de la liste LR.
Une diatribe qui ne sert pas que l'extrême droite : le retour de la race dans les esprits exacerbe encore des tensions qu'on voudrait croire d'un autre temps. La plupart des gens, en effet, estiment que la France est bien composée de personnes majoritairement blanches et lèvent dans leur esprit, après avoir entériné l'énoncé, un barrage qui les empêche de rechercher ce que race blanche peut contenir de négatif. Le racisme et l'intolérance s'érigent en lieu et place de l'autocritique, comme un renoncement à la rectitude. Revue de presse :



La sanction de Morano ne répare pas les dégâts
Sarkozy-Morano : "La France ne s'assimile pas à une race"
C'est à une mise à mort politique à laquelle vient de procéder Nicolas Sarkozy en faisant voter par la CNI (commission nationale d'investiture) l'exclusion de Nadine Morano de la tête de liste en Meurthe-et-Moselle. La députée européenne est également destituée du poste de secrétaire départementale du parti. En revanche, elle demeure vice-présidente de la CNI, aux côtés du président Estrosi. On se demande d'ailleurs comment cela sera possible après un tel camouflet. … Jean-Pierre Raffarin a bien tenté de s'interposer en estimant que le cas de Nadine Morano aurait du être tranché en bureau politique, et non en CNI. (lepoint.fr)

Morano : pas d'excuse, pas de tête de liste
En refusant de faire pénitence, l’ancienne ministre aura plutôt rendu service à l’ex-Président. Car dans la région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, la page Morano est déjà tournée. … Dans un entretien au Point, Morano a dit le 30 septembre tout le bien qu’elle pense du président sortant de la région Alsace, «un nul qui ne sait pas conduire sa campagne régionale». Le «nul» en question était reçu mercredi par Sarkozy au siège de LR, rue de Vaugirard, accompagné de certains de ses colistiers, tous favorables à l’éviction définitive de Morano. (liberation.fr)

Morano sanctionnée, mais ses propos ne «valent pas une exclusion» du parti
Même si l'investiture de Morano a été retirée, cette dernière reste membre à part entière des Républicains, comme l'a indiqué Sébastien Huygue, porte-parole de LR. Un choix d'une demi-mesure qui interpelle. A moins que le parti veuille ménager son électorat... Car bien des sympathisants des Républicains ont affiché un soutien sans faille à Nadine Morano après ses propos controversés. … Mais Morano devrait rester au sein du parti. «Nous pensons que ce qu'elle a dit est une erreur mais ne vaut pas d'être exclue. Nous ne sommes pas un parti stalinien qui coupe les têtes». (leparisien.fr)


 

Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces