Sommaire
Monde: Toute l'Actu
25/02/2020 - 13:55

Le coronavirus COVID19 gagne du terrain mais tue moins que la grippe

Avec six nouveaux pays touchés depuis le début de la semaine: le Koweït, le Royaume de Bahreïn, l’Afghanistan, l’Irak, le Sultanat d’Oman, la Croatie et des bilans en forte hausse en Corée du Sud et en l’Iran, l’épidémie de pneumonie virale, due au coronavirus Covid-19, gagne du terrain à travers le monde. En Italie, la Sicile et la Toscane sont touchées après la Vénétie et la Lombardie.



Plus de 80 000 cas déclarés à travers le monde et plus de 2 500 décès. De lanière générale, 2,5 % des cas entraînent la mort. En Italie en revanche, le taux de létalité a doublé : environ 5 %. La France se prépare activement à l’accueil des premiers cas malades touchés sur son avec des mesure d’urgence instaurées dans tous les Centres Hospitaliers Universitaires. Alors que les mesures d’urgence s’accompagnent souvent de mouvements de panique, il est utile de rappeler que la grippe provoque chaque année le décès de 8% des infectés. Au vu de ces chiffres, nous ne devrions pas nous inquiéter outre mesure.


 
Le coronavirus COVID19 gagne du terrain mais tue moins que la grippe

Les coronavirus forment une grande famille de virus qui provoquent des manifestations allant du simple rhume à des maladies plus graves tels que le syndrome respiratoire et le syndrome respiratoire aigu sévère. Un nouveau coronavirus (nCoV) est une nouvelle souche de coronavirus qui n’a pas encore été identifiée chez l’homme. Le virus passerait chez l’homme via les sécrétions animales, dans des conditions particulières qui restent à identifier.

Les coronavirus sont zoonotiques, c’est-à-dire qu’ils se transmettent de l’animal à l’homme. Des enquêtes détaillées ont révélé que le syndrome respiratoire et le syndrome respiratoire aigu sévère et le coronavirus se transmettaient de la civette à l’homme. Plusieurs coronavirus connus qui n’ont pas encore infecté l’homme circulent chez certains animaux.

Les signes courants d’infection sont les symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, l’essoufflement et la dyspnée. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.
Pour prévenir la propagation de l’infection comprennent le lavage régulier des mains, le fait de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse et éternue et une cuisson complète de la viande et des œufs. Il faut éviter les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements.

Les coronavirus (du latin corona et virus, littéralement « virus à couronne »), sont des virus à monocaténaire de sens positif correspondant à la sous-famille Orthocoronavirinae de la taxonomie. Ce sont des virus enveloppés, constitués d'une enveloppe virale entourant une nucléocapside à symétrie hélicoïdale. La taille du génome de ces virus varie d'environ 26 à 32 kilobases, valeurs parmi les plus élevées des virus à ARN. Le terme coronavirus provient de l'apparence des virions au microscope électronique, caractérisée par une frange de grandes protubérances entourant l'enveloppe avec l'apparence d'une couronne, par analogie avec la couronne solaire.

Les coronavirus, apparu en Chine en décembre 2019 : les premiers cas recensés sont des personnes s’étant rendues sur un marché local, à Wuhan, dans la province de Hubei. Les coronavirus sont d’origine animale : une espèce ("réservoir") héberge un virus sans être malade et le transmet à une autre espèce, qui le transmet ensuite à l'homme. Le coronavirus COVID19 se transmet non seulement de l’animal à l’homme mais aussi d’homme à homme. La maladie se transmet par les postillons de la toux. Pour la transmettre, il faut donc des contacts étroits et prolongés (famille, même chambre d’hôpital ou d’internat) ou avoir eu un contact à moins de 1 mètre du malade, en l’absence de mesures de protection efficaces.

Les symptômes après transmission du virus évoquent principalement une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux), mais des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires détectables radiologiquement sont également décrites, ainsi que des formes plus sévères. Dans ce cas-là, « le patient peut présenter une détresse respiratoire aiguë, une insuffisance rénale aiguë, voire une défaillance multi viscérale pouvant entraîner un décès », déclarent les institutions de Santé.

Sylvie Delhaye S. D.









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:





+ DE NEWS


FACEBOOK

Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb

ANNONCEURS


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.
Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn