Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
soyez-y!
Naturopathie et Medecine Naturelle
11/05/2022 - 15:46

VACCIN ARN : Flambée des cas de Péricardites, Myocardites : A-t-on tout fait pour vous cacher ces chiffres ?




VACCIN ARN : Flambée des cas de Péricardites, Myocardites : A-t-on tout fait pour vous cacher ces chiffres ?
 
Comment vous sentiriez-vous si on vous injectait un nouveau produit, sans vous avertir précisément des risques réels de séquelles sur votre cœur ?
 
Alors que vous auriez pu préparer naturellement votre corps avant l’injection et vous protéger de tous risques de complications graves voire définitives…
 
Mais personne ne vous l’a dit.
 
C’est ce qui arrive chaque semaine à des milliers de personnes vaccinées avec la technologie à ARN messager contre le COVID-19² ³.
 
Fatigue extrême, sensation d’oppression, essoufflement, sont les premiers signes qui doivent vous mettre en alerte après une injection ARN.
 
S’ils sont ignorés, ces troubles peuvent converger vers : une atteinte cardiaque, un infarctus, voire une mort subite⁴ ⁵.
 
C’est pour vous informer sur ce type de tragédies et vous permettre d’agir que cette contre-enquête sur les vaccins à ARN messager est publiée.
 
Cette contre-enquête vous concerne tout particulièrement si vous avez des fragilités cardiovasculaires ET que vous vous apprêtez à recevoir une nouvelle dose de vaccin…
 
En effet, ces conclusions sont trop peu relayées par les médias ou par les autorités de santé.
 
Vous y découvrirez notamment :
 
→ Pourquoi la technologie des vaccins à ARN messager est l’étincelle qui a mis le feu aux poudres des inflammations du coeur toutes épidémies confondues (grippe classique, H1N1, COVID-19, etc.) ;
 
→ Le bilan INÉDIT – et non communiqué par les médias – des cas de maladies cardiaques enregistrés aux Etats-Unis, en Europe et en France ;
 
Mais d’abord, en quoi consiste une inflammation du cœur.
Rien d’anormal pendant 12 ans quand soudain…
 
Les myocardites et les péricardites sont des inflammations du cœur⁶ .
 
La myocardite désigne une inflammation du muscle cardiaque.
 
Celui-là même qui permet au cœur de se contracter et de faire circuler votre sang dans l’organisme.
 
Tandis que la péricardite est une inflammation de la membrane qui entoure le cœur et peut empêcher sa contraction⁷.
 
Dans les deux cas, le cœur a plus de mal à pomper et à faire circuler le sang dans votre corps, ce qui peut entraîner⁸ ⁹ :
 
    des montées de fièvres ;
    des douleurs thoraciques ;
    des palpitations ;
    une insuffisance cardiaque ;
    des difficultés respiratoires ;
    un infarctus ;
    voire une mort subite.
 
Bien sûr, ces inflammations du cœur n’ont rien de nouveau.
 
On sait que les virus grippaux peuvent attaquer le cœur directement et provoquer de telles inflammations¹⁰.
 
Et dans certains cas très rares, cela entraîne une inflammation du muscle cardiaque.
 
On a d’ailleurs déjà observé par le passé des cas – très rares – d’inflammations cardiaques avec les vaccins dits « normaux » contre la grippe¹¹.
 
Ce qui est logique car ce type de vaccin consiste à vous injecter un virus de la grippe inactivé ou atténué pour forcer le corps à fabriquer des anticorps.
 
Rien de surprenant ici à ce que les effets secondaires observés soient les mêmes.
 
Les Etats-Unis enregistrent 260 fois plus de maladies cardiaques en 2021 !?
 
Depuis la vaccination contre la COVID-19, ce nombre a explosé
 
 
Entre 2020 et 2021 : il y a 260 fois plus de cas de myocardites et péricardites cardiaques enregistrés !
 
Un chiffre totalement inédit, puisque l’on passe d’une moyenne annuelle de 60 cas à plus de 15 531 en seulement un an !
 
Mais c’est la répartition de ces inflammations par type de vaccin qui frappe les scientifiques américains indépendants…

La FDA sonne l’Alerte sur les vaccins ARN
 
« des risques accrus de myocardite et de péricardite, en particulier après la deuxième dose »
 
Toujours selon les données des Etats-Unis, les vaccins Pfizer et Moderna représentent 98,3% des inflammations cardiaques enregistrées¹⁴.
 
Contre seulement 1,7% des cas pour le vaccin JANNSEN.
 
 
 
Or, Moderna et Pfizer sont basés sur la nouvelle technologie à ARN messager qui vient d’être déployée pour la première fois en 2021.
 
Alors que le vaccin JANNSEN utilise la technologie du virus atténué.
 
L’arrivée de la technologie des vaccins à ARN messager pourrait donc bien être à l’origine de ce pic INÉDIT d’inflammations du cœur.
 
Avec l’ARN, au lieu de vous injecter un virus atténué, on vous injecte un message génétique qui va forcer le corps à produire lui-même une partie du virus et donc à réagir en créant des anticorps.
 
C’est la toute première fois que cette technologie est testée dans un vaccin.
 
Et son arrivée ne passe pas inaperçue.
 
Dès le 25 juin 2021 : l’autorité américaine des médicaments (la Food and Drug Administration ou FDA) demande l’ajout de cet avertissement dans les fiches d’information des vaccins Pfizer et Moderna (qu’on ne vous montre jamais)¹⁵ :
 
“ Les rapports d’événements indésirables suggèrent des risques accrus de myocardite et de péricardite, en particulier après la deuxième dose et avec l’apparition de symptômes quelques jours après la vaccination “.
 
La mise en garde de la FDA est claire.
 
Flambée des Péricardites et Myocardites en Europe
(l’ARN messager en cause dans 98% des cas)
 
Les données américaines étaient faciles d’accès et déjà mises en forme sous forme de graphiques compréhensibles de tous.
 
Côté Europe, il fallait accéder à la base de données publique EudraVigilance (j’insiste ici sur le mot “publique”…).
 
En quelques mots : il s’agit de l’organisme européen chargé de recenser les cas d’effets secondaires suite à la vaccination.
 
Le nombre de myocardites et de péricardites a explosé en 2021 !
 
Ce qui achève de me confirmer à quel point le problème est LARGEMENT SOUS ESTIMÉ voire DISSIMULÉ !
 
 
Des conclusions criantes royalement ignorées
 
Selon ces graphiques, voici les données observables sur le territoire européen :
 
→ 13 782 cas de péricardites et myocardites recensés en un an ;
 
→ La technologie ARN messager en cause dans 98% des cas (78% sur Pfizer contre 23% sur Moderna et 7% pour Astrazeneca) ;
 
→ 63 % des cas chez les hommes, 36% chez les femmes (1% de l’information est manquante) ;
 
→ La tranche d’âge des 18 à 64 ans regroupe 76% des cas enregistrés ;
 
→ Un bond de + 37% ces deux dernières semaines.
 
Malgré ces conclusions criantes, en France, on minimise les risques :
 
« Vaccins ARN : risque de myocardite et péricardite confirmé mais peu fréquent selon une étude » titre Europe 1 le 8 novembre dernier¹⁷.
Pourtant, rien qu’en France, les données sur les effets graves rapportés donnent le vertige !
 
En France, la campagne de vaccination concerne l’ensemble de la population de 18 ans et plus depuis mai 2020.
 
Et elle s’est maintenant étendue à l’ensemble des 12 ans et plus depuis le 15 juin 2021.
 
Fin octobre 2021, près de 50 millions de personnes avaient reçu un schéma vaccinal complet (soit 2 doses à l’époque).
 
Pourtant, bien loin du discours officiel : les centres de pharmacovigilance, chargés de recenser les effets secondaires des vaccins anti COVID-19 en France, sont « assaillis par des signalements sur les vaccins ».
 
Voici leurs conclusions depuis le début de la vaccination au COVID-19¹⁸ :
 
    Pour Pfizer : 12 973 effets graves rapportés depuis le début de la vaccination jusqu’au 26 août 2021 dont 650 AVC, 863 cas d’hypertension artérielle, 299 péricardites et 238 myocardites¹⁹ ;

    Pour Moderna : 1 984 effets graves rapportés depuis le début de la vaccination jusqu’au 9 septembre 2021 dont 80 AVC, 76 cas d’hypertension artérielle, 56 péricardites et 79 myocardites²¹ !
 
12 973 effets graves pour Pfizer contre 1 984 pour Moderna !
 
Cela alors même que le vaccin Moderna a été le premier à être dénoncé pour ses effets secondaires.
 
Le 15 octobre : en France la Haute Autorité de Santé (la HAS) déconseille Moderna pour les doses de rappel²¹.
 
Le 8 Novembre : la HAS déconseille Moderna pour les moins de 30 ans²². La raison invoquée ? Le risque élevé de myocardite et de péricardite, ce que l’on sait depuis le début de l’été !!!
 
Quoi qu’il en soit, ces chiffres sont suffisamment parlants pour que l’on commence à se poser sérieusement cette question :
 
« A quel moment le vaccin Pfizer finira-t-il par être considéré tout aussi problématique que Moderna ? »
 
 Quand un vaccin est efficace, il est normal d’accepter des effets indésirables.
 
Mais jusqu’à quel point ?
 
Avec l’ARN messager, il semble que nous avons atteint des niveaux INÉDITS.
 
Disons-le franchement, PERSONNE ne souhaite faire partie de ces statistiques.
 
Mais je ne me fais pas d’illusion : les vaccins sont là.
 
Nous serons probablement à nouveau obligés de nous faire vacciner pour garder un semblant de liberté…
 
Emmanuel Macron a ouvertement parlé d’une réactivation possible du pass sanitaire en… septembre²².
 
Il est donc indispensable de se préparer, et de surtout de préparer notre cœur à affronter ces effets secondaires malheureusement pas si rares.
 
Or le gouvernement ne propose RIEN pour préparer le corps avant et après ces injections nouvelle génération.
 
Pire, il nie le problème ! Pour les personnes les plus fragiles et les plus à risque cela ressemble à un…  abandon !
 
 
 
Sources: Thibaut Masco de Santé Non Censuré
 
    https://openvaers.com/
    https://ivermectine-covid.ch/wp-content/uploads/2021/11/vaccines_week_myocarditis.html
    https://openvaers.com/covid-data/myo-pericarditis
    https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cardiaques-et-vasculaires/maladies-p%C3%A9ricardiques-et-myocardite/myocardite
    https://jkms.org/DOIx.php?id=10.3346/jkms.2021.36.e286
    https://www.chuv.ch/fr/dcv/dcv-home/patients-et-famille/maladies-du-coeur/maladies-du-myocarde-et-du-pericarde
    https://www.chuv.ch/fr/cardiologie/car-home/patients-et-famille/maladies-traitees/affections-du-myocarde-et-du-pericarde/pericardite#:~:text=Lorsque%20le%20c%C5%93ur%20se%20contracte,on%20parle%20alors%20de%20p%C3%A9ricardite.
    https://www.chuv.ch/fr/cardiologie/car-home/patients-et-famille/maladies-traitees/affections-du-myocarde-et-du-pericarde/myocardite
    https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-cardiaques-et-vasculaires/maladies-p%C3%A9ricardiques-et-myocardite/myocardite
    https://www.swissheart.ch/fr/news/news/pourquoi-la-vaccination-contre-la-grippe-est-recommandee-aux-patients-cardiaques.html
    https://www.swissheart.ch/fr/news/news/pourquoi-la-vaccination-contre-la-grippe-est-recommandee-aux-patients-cardiaques.html
    https://openvaers.com/
    https://openvaers.com/covid-data/myo-pericarditis
    https://openvaers.com/covid-data/myo-pericarditis
    https://www.fda.gov/news-events/press-announcements/coronavirus-covid-19-update-june-25-2021
    https://www.ema.europa.eu/en/human-regulatory/research-development/pharmacovigilance/eudravigilance/access-eudravigilance-data
    https://www.europe1.fr/sante/vaccins-arn-risque-de-myocardite-et-pericardite-confirme-mais-peu-frequent-selon-une-etude-4075887
    https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/10/29/20210923-covid-19-vaccins-cominarty-pfizer-rapport-18-1.pdf
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/09/24/20210923-covid-19-vaccins-moderna-rapport-15.pdf
    https://www.leparisien.fr/societe/sante/vaccination-contre-le-covid-la-has-deconseille-moderna-pour-les-doses-de-rappel-15-10-2021-NT6GTH2NEZADVJ7ZRQ6GWFPLLE.php?xtor=AD-366
    https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-macron-ne-s-interdit-pas-d-avoir-recours-au-pass-vaccinal-en-cas-de-deprogrammation-d-operations-7900143018
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/11/08/le-vaccin-de-moderna-deconseille-pour-les-moins-de-30-ans-par-la-haute-autorite-de-sante_6101431_3244.html
    https://www.nobelprize.org/prizes/medicine/1998/ignarro/lecture/
    https://www.forbes.fr/lifestyle/coronavirus-les-techniques-de-respiration-pour-maitriser-son-stress/
 
 



Lu 453 fois




Le courrier des Lecteurs | Naturopathie et Medecine Naturelle


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest