Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Sport
31/12/2008 - 15:35

2008: Les stars de l'année sportive

Usain Bolt sur la piste, Michael Phelps dans l'eau et Yelena Isinbayeva dans les airs ont fait entrer aux Jeux olympiques de Pékin le sport dans une nouvelle dimension.



Bolt, le longiligne Jamaïcain, a montré en 2008 que l'on pouvait écraser le sprint mondial en toute décontraction.

Sa décision tardive d'ajouter le 100m à son programme a changé sa vie. Le spécialiste du 200m a électrisé le Nid d'Oiseau de Pékin en réalisant le doublé 100-200 le plus impressionnant de l'histoire des Jeux.

En finale, tout en prenant le temps de contrôler ses adversaires en bout de ligne, il a porté le record du monde du 100m à 9"69, le lacet de sa chaussure gauche défait.

Les statisticiens du sport avaient prédit en 1996 que le record du monde du 200m de Michael Johnson (19"32) vivrait 25 ans : aux Jeux, Bolt a bouclé le demi-tour de piste en 19"30.

Commentateur pour la BBC, Michael Johnson n'en croyait pas ses yeux. "Tout simplement incroyable", a-t-il dit. "Ce mec est Superman II."

Michael Phelps a, lui, revêtu la cape du super-héros dans le bassin du Water Cube, qu'il a fait bouillonner en décrochant huit médailles d'or - une de plus que Mark Spitz en 1972.

Il a nagé le 200m papillon en aveugle, ses lunettes s'étant remplies d'eau et il a fallu l'oeil du microscope pour lui attribuer la victoire sur 100m papillon, remporté avec un centième d'avance sur le Croate Milorad Cavic.

Les Américains ont gagné à Pékin tous les relais masculins malgré les défis australien et français, le dernier échouant d'un rien sur un 4x100m nage libre d'anthologie.

"Il n'est pas d'une autre planète", a dit le nageur britannique Simon Burnett. "Il vient du futur."

Sans surprise, Yelena Isinbayeva a battu le record du monde de saut à la perche pour la 24e fois, en passant une barre à 5,05 mètres. Personne ne peut s'approcher d'Isinbayeva dans une discipline devenue olympique à Sydney en 2000.

L'exemple le plus frappant de la volonté de gagner des plus grands est venu de Tiger Woods à l'US Open.

Touché au genou gauche, l'Américain grimaçait après chaque coup mais réussissait tout de même un birdie sur le dernier trou pour forcer Rocco Mediate à un play-off, qu'il gagnait au premier trou.

Woods a ensuite été écarté une bonne partie de la saison après avoir subi une opération au genou.

L'Espagne a connu une année fantastique, Fernando Torres inscrivant le seul but de la finale de l'Euro contre l'Allemagne et mettant fin à 44 ans de disette pour la Roja.

Carlos Sastre a remporté le Tour de France tandis qu'Alberto Contador s'est imposé dans le Giro et la Vuelta, Samuel Sanchez gagnant la course en ligne des Jeux olympiques.

En tennis, les Espagnols ont gagné la Coupe Davis contre l'Argentine malgré l'absence sur blessure de Rafael Nadal.

Le musculeux Majorcain avait avant cela presque tout raflé.

Demi-finaliste de l'Open d'Australie, Nadal a ensuite gagné Roland-Garros pour la quatrième fois d'affilée en humiliant Roger Federer et surtout Wimbledon au terme de la finale la plus impressionnante de l'histoire du tournoi contre son meilleur ennemi suisse.

Nadal est devenu numéro un mondial après avoir décroché l'or à Pékin.

Le 2 novembre, deux jours avant l'élection de Barack Obama à la Maison blanche, le Britannique Lewis Hamilton, 23 ans, est devenu le premier pilote noir champion du monde de Formule Un, ainsi que le plus jeune.

Son succès dans un sport parrainé par la jet set internationale a cassé des barrières aussi intimidantes que celles franchies par Woods une dizaine d'années plus tôt.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: