Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
01/03/2011 - 21:03

500 millions pour l'emploi en France et autres news

Sarkozy promet des mesures pour l'emploi et l'apprentissage: il s'agit de consacrer 500 millions d'euros pour lutter contre le chômage qui stagne à 9,5% de la population active. Cette somme, rapportée au nombre des chômeurs, laisse très peu de moyens et risque de ne pas apporter 'amélioration notable à la situation de l'emploi en France.



500 millions pour l'emploi en France et autres news
Sarkozy promet des mesures pour l'emploi et l'apprentissage
Nicolas Sarkozy a présenté mardi un plan de lutte pour l'emploi fondé à la fois sur le renforcement de la formation en alternance et des moyens supplémentaires contre le chômage de longue durée. Face à un chômage figé en France autour de 9,5% de la population active, il a rappelé la promesse faite sur TF1 le 10 février : l'Etat consacrera cette année 500 millions d'euros supplémentaires à la politique de l'emploi. L'Etat financera ainsi 250 millions d'euros de contrats aidés supplémentaires en 2011 - soit 50.000 contrats qui s'ajouteront aux 390.000 déjà programmés pour cette année. Les 250 autres millions iront à la formation de 15.000 demandeurs d'emplois supplémentaires, à l'accompagnement des entreprises, à l'aide à la formation en alternance dans les PME et à l'alignement du statut des apprentis sur les étudiants.

Dior se sépare de John Galliano
La maison de couture Christian Dior a annoncé mardi avoir engagé une procédure de licenciement à l'encontre de John Galliano, accusé d'avoir proféré des injures à caractère antisémite dans un bar parisien. La griffe, propriété de Dior SA, holding de contrôle de LVMH, numéro un mondial du luxe, avait déjà suspendu le couturier de ses fonctions vendredi dernier, dans l'attente des conclusions de l'enquête en cours. Une vidéo mise en ligne lundi par le quotidien britannique The Sun ne laissait guère d'autre choix au patron de LVMH que de se séparer de celui qui a été l'artisan du renouveau de la maison Dior.

Deux acquittés d'Outreau en garde à vue
Deux des acquittés de l'affaire d'Outreau ont été placés en garde à vue mardi à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), a-t-on appris de source judiciaire. Une enquête est en cours pour maltraitance présumée sur certains de leurs enfants sans caractère sexuel, a-t-on précisé de source policière. Franck et Sandrine Lavier, incarcérés durant trois ans pendant la première affaire, ont été convoqués au commissariat de Boulogne-sur-Mer mardi à la suite de déclarations faites par deux de leurs cinq enfants âgés d'une dizaine d'années. Ces enfants auraient fugué pour rejoindre une nourrice qui les avait gardés pendant la détention de leurs parents. Ils lui auraient confié avoir été maltraités.

Le n°2 de Renault reçu à Matignon pour l'affaire d'espionnage
Patrick Pélata, le numéro deux de Renault, a été reçu lundi à Matignon pour faire un point sur l'affaire d'espionnage présumé au sein du groupe automobile, a-t-on appris auprès du constructeur. Selon Europe 1, ce haut dirigeant du groupe Renault a été "convoqué" par le Premier ministre François Fillon, en présence du ministre de l'Industrie, Eric Besson, pour s'expliquer sur cette affaire. Il a dû pour ce faire annuler ses rendez-vous prévus lundi au salon automobile de Genève, dit la radio. Mais le constructeur a minimisé la portée de la rencontre. "Il y a eu une réunion à Matignon entre Patrick Pélata et un conseiller du Premier ministre à la demande de Renault", a déclaré un porte parole de Renault. "Cela fait partie des réunions régulières entre la direction de Renault et le gouvernement en tant que premier actionnaire du groupe."

Fin de carrière pour Le Di-Antalvic et le Propofan
Deux vedettes des armoires à pharmacie françaises, le Di-Antalvic et le Propofan, terminent leur carrière ce mardi avec leur retrait du marché en raison des risques de décès liés à un surdosage. Ces médicaments anti-douleur, parmi les plus consommés en France depuis des années, et leurs génériques figuraient sur une liste de 77 médicaments sous surveillance rendue publique fin janvier. L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) avait annoncé en 2009 le retrait progressif de cette catégorie de médicaments associant dextropropoxyphène (DXP), un opiacé apparenté à la méthadone, et paracétamol. Elle avait recommandé aux médecins de ne plus les prescrire.  Ces antalgiques, prescrits pour le traitement de la douleur d'intensité modérée à sévère, présentent des risques en cas de surdosage et leur plus grande efficacité que le paracétamol seul n'est pas démontrée.


S. D. / source web









Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League