Sommaire
France
24/02/2008 - 18:32

A la Une de la France Politique: Flosse, Sarkozy, de Villepin et les autres


Bertrand Delanoë souhaite un "vrai" premier secrétaire au PS - Polynésie: l'inusable Flosse a infligé un camouflet à Paris - Villepin: Sarkozy "pourrait être un bon président" - Villepin sur Clearstream: "Je veux un procès" car je "veux la vérité et la justice" - La "plus grande ferme de France" a ouvert aux portes de Paris - Sarkozy célèbre la réconciliation franco-allemande au Mont-Valérien -



Bertrand Delanoë souhaite un "vrai" premier secrétaire au PS

PARIS (Reuters) - Bertrand Delanoë n'est toujours "candidat à rien" mais souhaite qu'un "vrai premier secrétaire" prenne la tête du Parti socialiste au prochain congrès du PS.

Invité dimanche du Forum Radio J, le maire PS de Paris n'a fermé aucune porte s'il était réélu à la tête de la municipalité parisienne en mars prochain.

"Je ne suis candidat à rien, mais trouve assez curieux que je sois le seul pour lequel on pense qu'un mandat local c'est vraiment le maximum qu'il puisse faire. Je ne suis ni meilleur ni pire que les autres", a-t-il lancé.

Polynésie: l'inusable Flosse a infligé un camouflet à Paris

PARIS, 24 fév 2008 (AFP) - Humilié dans les urnes il y a 15 jours, Gaston Flosse a réussi à reprendre le pouvoir en Polynésie, grâce à une alliance improbable avec son adversaire de toujours, l'indépendantiste Oscar Temaru, faisant fi du suffrage universel et infligeant un camouflet à Paris.

Le sénateur de 76 ans a en effet remporté le "troisième tour" qui se jouait samedi à l'assemblée territoriale de Papeete, au nez et à la barbe de Gaston Tong Sang (autonomiste), pourtant vainqueur - même s'il n'avait qu'une majorité relative - des élections des 27 janvier et 10 février.

Villepin: Sarkozy "pourrait être un bon président"

PARIS - Nicolas Sarkozy "pourrait être un bon président" mais "il y a malheureusement le sentiment aujourd'hui d'un certain gâchis", a estimé dimanche Dominique de Villepin, évoquant notamment la loi de rétention de sûreté, "une monstruosité sur le plan juridique".
(Publicité)

"Je crois qu'il pourrait être un bon président et je crois que la confusion d'aujourd'hui nuit à son action", a déclaré l'ancien Premier ministre sur Canal+. "Il y a malheureusement le sentiment aujourd'hui d'un certain gâchis, d'une certaine confusion".

"Je ne suis pas un opposant", a précisé Dominique de Villepin, assurant vouloir "que le président réussisse".

L'ancien chef du gouvernement a par ailleurs qualifié de "monstruosité sur le plan juridique" la loi sur la rétention de sûreté.

Villepin sur Clearstream: "Je veux un procès" car je "veux la vérité et la justice"

PARIS (AFP) - "Je veux un procès" car "je veux la vérité" a déclaré dimanche sur Canal+ l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin affirmant avoir été "sali" dans l'affaire Clearstream où il est mis en examen.

"Je veux un procès, pour la vérité et pour la justice. J'apporterai la vérité des choses, l'ensemble des victimes y ont droit" et "c'est un combat que je veux mener", a-t-il affirmé.

M. de Villepin a estimé avoir "été sali" et a mis en cause "l'instruction qui a été faite par la rumeur". Il a notamment cité "un DVD crypté" trouvé lors d'une perquisition à son domicile sur lequel "au terme d'une enquête extrêmement longue et coûteuse" on a trouvé "mes discours diplomatiques".

La "plus grande ferme de France" a ouvert aux portes de Paris

PARIS (AFP) - Plus de 3.000 vaches, moutons, chiens ou cochons et un millier d'exposants se sont installés pour neuf jours aux portes de Paris, pour le Salon de l'Agriculture, un rendez-vous traditionnel qui attire chaque année de nombreux Français.
(Publicité)

Quelque 600.000 visiteurs vont arpenter jusqu'au 3 mars les allées du Salon et participer à des dégustations de produits du terroir ou des échanges avec les agriculteurs.

Passage obligé pour les hommes politiques, le Salon a été inauguré samedi par le président Nicolas Sarkozy, qui l'a visité au pas de charge, rompant ainsi avec les habitudes de son prédécesseur Jacques Chirac, qui passait de longues heures sur les différents stands du salon.

Sarkozy célèbre la réconciliation franco-allemande au Mont-Valérien

SURESNES, Francep - Nicolas Sarkozy et le ministre-président de Rhénanie-Westphalie ont célébré samedi la réconciliation franco-allemande lors d'une cérémonie au Mont-Valérien en hommage aux résistants fusillés pendant la Seconde guerre mondiale et au prêtre allemand Franz Stock.

Le chef de l'Etat participait pour la première fois depuis son accession à l'Elysée à une cérémonie d'hommage au millier de résistants fusillés au Mont-Valérien entre 1941 et 1944. Il était accompagné de Jurgen Ruttgers, ministre-président du Land de Rhénanie-Westphalie, premier responsable politique allemand à se rendre dans la "clairière des fusillés".

H.V/Source Web










1.Posté par Ingrid le 27/02/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://tunisie-harakati.mylivepage.com

Je souhaite un bon courage à monsieur Nicolas Sarkozy dans ces moments difficiles en lui priant de ne pas négliger de s'occuper de madame Harakati. Malgré les ...


Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn